Ils sont soupçonnés du viol et du meurtre de leur bébé

FranceUne petite fille, d'un peu plus d'un an, est décédée samedi à l'hôpital de Nancy. Les parents ont été mis en examen pour homicide et viol.

Une fillette d'un peu plus d'un an est morte dans des souffrances atroces samedi.

Une fillette d'un peu plus d'un an est morte dans des souffrances atroces samedi. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les parents d'une fillette d'un an décédée samedi à Nancy ont été placés en garde à vue et devaient être présentés à un juge lundi après-midi en vue d'une mise en examen pour homicide volontaire et viol, a-t-on appris auprès du Parquet.

Les parents de cette petite fille d'un peu plus d'un an ont été placés en garde à vue samedi soir, a précisé à l'AFP Béatrice Bluntzer, procureure de la République adjointe à Nancy, confirmant une information de «L'Est Républicain».

«Une ouverture d'information est prévue cet après-midi avec la qualification d'homicide volontaire sur mineur de quinze ans et accompagné de viol, tortures ou actes de barbarie», a ajouté la magistrate.

Les faits se seraient déroulés au domicile de la famille à Nancy.

Selon le quotidien régional, le bébé est décédé samedi à l'hôpital pour enfants de Nancy-Brabois peu après son arrivée dans un état critique. (afp/nxp)

Créé: 15.07.2019, 13h01

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.