Deux hommes interpellés dans l'affaire Merah

Enquête criminelleLa police française a procédé à l'interpellation de deux hommes dans l'enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier le jihadiste Mohamed Merah.

Mohamed Merah avait été mis hors d'état de nuire après le siège de son appartement à Toulouse en 2012.

Mohamed Merah avait été mis hors d'état de nuire après le siège de son appartement à Toulouse en 2012. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux hommes ont été interpellés mardi à Toulouse dans l'enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier le jihadiste Mohamed Merah, selon une source policière. Mohamed Merah a commis sept assassinats en mars 2012.

Une première personne, âgée de 20 ans, a été arrêtée à l'aube et la seconde, 23 ans, l'a été en début d'après-midi, a précisé la source policière. Ces hommes doivent être interrogés sur leurs liens avec Mohamed Merah. Les enquêteurs entendent notamment vérifier la nature exacte de l'aide logistique qu'ils sont susceptibles d'avoir apportée au jihadiste français.

Pour l'heure, le seul à avoir été mis en examen dans ce dossier est Abdelkader Merah, le frère du tueur. Il est incarcéré à Fresnes, près de Paris.

Interrogé deux fois par les juges devant lesquels il a nié toute implication dans les crimes, il a seulement reconnu avoir assisté au vol du scooter qui devait être utilisé pendant les crimes. Il leur a confirmé la présence au moment de ce vol d'un troisième homme, dont il refuse de donner le nom.

Dans le cadre de l'enquête sur les complicités éventuelles, trois hommes ont déjà été interpellés avant d'être relâchés sans poursuites.

Les juges chargés du dossier ont reçu lundi et mardi les familles des victimes de Mohamed Merah, qui avait assassiné trois militaires les 11 et 15 mars, puis trois enfants et un père juifs le 19. Il avait été tué au cours d'un assaut donné par la police le 22 mars. (ats/nxp)

Créé: 26.02.2013, 19h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Etude: les Suisses champions du monde pour restituer un portefeuille perdu
Plus...