La faim dans le monde toujours en progression

ONUAprès des décennies de baisse, la sous-alimentation a repris de la vigueur. Plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim, selon un rapport de l'ONU.

En Afrique, près de 20% de la population est concernée par la famine.

En Afrique, près de 20% de la population est concernée par la famine. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La faim dans le monde affectait 821,6 millions de personnes dans le monde en 2018, contre 811 l'année précédente, selon un rapport annuel publié lundi par plusieurs organisations de l'ONU qui déplorent une troisième année consécutive de hausse.

Après des décennies de baisse, la sous-alimentation a repris de la vigueur depuis 2015. Figurant parmi les objectifs de développement durable fixés pour 2030, la perspective d'un monde sans aucune personne en état de sous-alimentation à cette échéance relève d'un «immense défi», note le rapport.

Recommandations

Intitulé «L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde», le document a été rédigé par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, avec le concours du Fonds international pour le développement de l'agriculture, le Fonds de l'ONU pour les enfants (Unicef), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«Pour préserver la sécurité alimentaire et la nutrition, il est essentiel de mettre en place des politiques économiques et sociales pour contrecarrer à tout prix les effets des cycles économiques défavorables, tout en évitant de réduire les services essentiels tels que les soins de santé et l'éducation», affirme le rapport.

En appelant à une «transformation structurelle» inclusive avec les plus démunis, les auteurs du document demandent d'«intégrer les préoccupations de sécurité alimentaire et de nutrition dans les efforts de réduction de la pauvreté», tout en luttant contre les inégalités entre les sexes et l'exclusion de groupes sociaux.

Afrique surtout

La sous-alimentation reste prévalente sur de nombreux continents: en Afrique (près de 20% de la population concernée), en Amérique latine et dans les Caraïbes (moins de 7%) et en Asie (plus de 12%).

En ajoutant les populations souffrant de famine aux personnes touchées par l'insécurité alimentaire, on estime que plus de deux milliards de personnes, dont 8% vivent en Amérique du Nord et en Europe, n'ont pas régulièrement accès à des aliments sains, nutritifs et en quantité suffisante.

La FAO juge par ailleurs que les progrès sont insuffisants pour réaliser l'objectif 2030 de réduire de moitié le nombre d'enfants souffrant d'un retard de croissance. Aujourd'hui, 149 millions d'enfants sont concernés par un tel retard. Paradoxalement, le rapport note que la surcharge pondérale et l'obésité continuent d'augmenter dans toutes les régions, en particulier chez les enfants d'âge scolaire et les adultes.

En 2018, environ 40 millions d'enfants de moins de cinq ans avaient un excès de poids. En 2016, 131 millions d'enfants de 5 à 9 ans, 207 millions d'adolescents et 2 milliards d'adultes étaient en surpoids, selon le rapport. (afp/nxp)

Créé: 15.07.2019, 16h26

Articles en relation

La Corée du Sud aide le Nord affamé

Asie Séoul a débloqué 8 millions de dollars (7,1 millions d'euros) d'aide humanitaire pour le Nord en proie à la famine. Plus...

La famine touche près de 113 millions de personnes

Crise alimentaire L'Agence des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture a publié son rapport mondial sur l'«insécurité alimentaire aiguë», mardi. Plus...

L'ONU dit perdre «le combat contre la famine»

Yémen La situation au Yémen s'est aggravée ces dernières semaines, selon l'ONU qui dit perdre «le combat contre la famine». Plus...

La famine menace plus de cinq millions d'enfants

Yémen L'ONG Save the Children lance un cri d'alerte pour des millions d'enfants qui subissent de plein fouet la guerre qui déchire le Yémen. Plus...

Le climat renforce la famine dans le monde

Alimentation Selon les Nations Unies, les chocs climatiques sont en grande partie responsables de la famine qui progresse à nouveau dans le monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.