L'explosion d'une voiture piégée tue deux policiers

EgypteUn attentat, qui intervient à deux jours du début de l'élection présidentielle égyptienne, est survenu samedi, dans la ville d'Alexandrie.

Cette explosion s'est produite près d'un commissariat, dans un quartier résidentiel.

Cette explosion s'est produite près d'un commissariat, dans un quartier résidentiel. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Deux policiers ont été tués samedi dans l'explosion d'une voiture piégée à Alexandrie, dans le nord de l'Egypte. L'attaque a visé un convoi transportant le directeur de la sécurité de la ville, a annoncé un responsable média au sein des services de sécurité.

L'engin explosif a été déclenché au passage de ce convoi, a précisé la même source. Le premier policier est mort sur le coup. Une jeune recrue au sein de la police est ensuite décédée de ses blessures. Blessées, cinq personnes ont été transportées à l'hôpital militaire.

Le directeur de la sécurité d'Alexandrie, le général Mostafa el-Nemr, est indemne, ont indiqué ses services, cités par le journal d'Etat Al-Ahram. Il s'est d'ailleurs rendu sur place peu après l'attentat, selon des images diffusées par la télévision égyptienne.

Voitures calcinées

Cette explosion s'est produite près d'un commissariat, dans un quartier résidentiel et une rue peu fréquentée d'Alexandrie, la deuxième ville du pays. La zone a été bouclée par un important dispositif de sécurité et militaire, selon un correspondant de l'AFP.

Plusieurs voitures stationnées à proximité ont été endommagées, voire elles aussi calcinées, selon la même source. Les photos prises peu après l'explosion et circulant sur Internet montrent une épaisse fumée noire s'élevant dans la rue.

L'attentat n'avait pour l'heure pas été revendiqué. Le procureur général Nabil Sadek a ordonné l'ouverture d'une «enquête urgente et élargie», selon la presse d'Etat.

Avant l'élection

Cet attentat intervient à deux jours du début de l'élection présidentielle égyptienne, au terme de laquelle le chef de l'Etat sortant, Abdel Fattah Al-Sissi, devrait être aisément réélu pour un second mandat. M. Sissi est arrivé à la tête de l'Egypte après avoir destitué le président islamiste élu Mohamed Morsi en 2013. Il a été officiellement élu président en 2014 et a mené une répression contre l'opposition islamiste mais aussi libérale.

L'Egypte a été la cible ces dernières années d'attentats meurtriers, pour la plupart revendiqués par le groupe Etat islamique (EI). Si ces derniers attaquent particulièrement les forces de sécurité, ils n'ont pas hésite à viser des civils à plusieurs reprises. (ats/nxp)

Créé: 24.03.2018, 18h12

Articles en relation

Une trentaine de djihadistes tués au Sinaï

Egypte Une opération antiterroriste de l'armée égyptienne a fait 36 morts, ces derniers jours. Quatre soldats ont été tués. Plus...

Un djihadiste attaque une église près du Caire

Egypte Neuf personnes ont été tuées vendredi dans la banlieue sud du Caire lors d'une nouvelle attaque contre la minorité chrétienne. Le groupe Etat islamique revendique cet attentat. Plus...

Pendaison de 15 Égyptiens coupables de «terrorisme»

Justice Quinze personnes ont été pendues mardi dans deux prisons où elles étaient détenues. C'est la plus importante exécution collective en Egypte depuis 2015. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.