Passer au contenu principal

AllemagneUn ex-gardien d'Auschwitz va en prison

Reinhold Hanning, 94 ans, a été condamné vendredi par la justice allemande à cinq ans de prison pour «complicité» dans la mort de 170'000 Juifs.

Reinhold Hanning: «J'ai honte d'avoir laissé cette injustice se produire et de ne rien avoir fait pour l'empêcher.»
Reinhold Hanning: «J'ai honte d'avoir laissé cette injustice se produire et de ne rien avoir fait pour l'empêcher.»
AFP

L'ex-gardien du camp de concentration pourrait bien être le dernier condamné pour les crimes nazis.

«L'accusé est condamné à cinq ans de prison pour sa complicité dans le meurtre de 170'000» personnes, a indiqué le tribunal de Detmold (ouest). «Il savait qu'à Auschwitz des gens innocents étaient assassinés quotidiennement dans des chambres à gaz», a ajouté la Cour.

«J'ai honte d'avoir laissé cette injustice se produire et de ne rien avoir fait pour l'empêcher», avait déclaré l'ancien SS de 94 ans dans une confession lue à l'audience par ses avocats, rompant avec des décennies de silence.

Reinhold Hanning est le 3e accusé d'une vague de procédures entamées avec la condamnation en 2011 de John Demjanjuk, ex-gardien de Sobibor, puis celle l'an dernier d'Oskar Gröning, ex-comptable d'Auschwitz, après des décennies de relative indulgence judiciaire. Deux autres gardiens du camp emblématique de la Shoah devaient comparaître cette année. Mais le procès du premier est suspendu aux experts médicaux, et le second est mort une semaine avant d'être jugé.

Quelque 1,1 million de personnes, dont un million de Juifs, ont péri entre 1940 et 1945 à Auschwitz-Birkenau, alors situé en Pologne occupée, un camp libéré par les troupes soviétiques fin janvier 1945. Au total, six millions de Juifs ont été exterminés par les nazis.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.