Passer au contenu principal

«Donald Trump serait l’un des seuls chefs d’Etat au monde à nier la réalité du réchauffement climatique»

Très engagé contre l’exploitation du gaz de schiste, le Sierra Club qui est la plus ancienne ONG américaine de défense de l’environnement, soutient ouvertement Hillary Clinton par la voie de son directeur national politique, Khalid Pitts.

(Illustration) Une femme proteste contre l'extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique, le 13 mai 2013 à Los Angeles, en Californie.
(Illustration) Une femme proteste contre l'extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique, le 13 mai 2013 à Los Angeles, en Californie.
Reuters

Vous vous opposez à l’extraction de gaz de schiste par fracturation hydraulique. Pourquoi?

En Pennsylvanie, ces exploitations produisent des rejets d’eau contaminée qui polluent la surface des sols, des émanations dans l’air qui ont un impact sur la santé des populations, sans compter la contamination des nappes phréatiques, des sources privées d’eau potable et des sources d’eau en général.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.