De Villiers dézingue la classe politique française

FranceAvec «Le moment est venu de dire ce que j'ai vu», le souverainiste catho est plus dur avec la droite. Extraits...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certes retiré de la vie politique, mais toujours affûté et toujours aussi souverainiste, Philippe de Villiers sort un livre au titre prometteur. Ainsi dans «Le moment est venu de dire ce que j’ai vu», il commence par dire «j’ai été un homme politique. Je ne le suis plus. Ma parole est libre. Je suis entré en politique par effraction. Et j’en suis sorti avec le dégoût».

A 66 ans, l’ex-politicien dézingue à tout va dans un livre savoureux dont il est évidemment le personnage principal. On n’est donc pas obligé de croire tout ce qu’il raconte, mais il le raconte bien. Avec une truculence et un goût du bon mot hérités de ses lectures rabelaisiennes. D’autant que, comme dans tous les meilleurs drames, Philippe de Villiers réserve ses pointes les plus acerbes aux personnalités de sa famille politique.

Droit dans ses bottes

En tournée promotionnelle, Philippe de Villiers n’a pas manqué de soutenir Nadine Morano et sa petite phrase sur «la France de race blanche». Le ton est ainsi donné. Il dénonce encore une France où «on est en train de fabriquer un Kosovo islamique». On notera que les références géopolitiques du fondateur du parc d'attraction médiéval du Puy du Fou ne sont pas vraiment au goût du jour.

Peu lui importe, pour Philippe de Villiers, l'essentiel est de marteler son message d'ultra-catholique. Ainsi, selon lui, le sentiment de dépossession est tel qu’en France on «a le droit de profaner la croix du Christ mais que l’islamophobie est un délit».

Le meilleur de son livre est vraiment, au-delà de l’idéologie, dans les descriptions et les analyses de ses interlocuteurs politiciens (extraits à lire ci-contre) côtoyés durant 30 ans de vie politique.

Note: Philippe de Villiers, «Le moment est venu de dire ce que j’ai vu», Albin Michel

Créé: 14.10.2015, 19h02

Articles en relation

Le livre de Trierweiler ne sera pas adapté au cinéma

France Le film tiré du bouquin où Valérie Trierweiler règle ses comptes avec le chef de l'Etat aurait dû sortir en 2017, année de l'élection présidentielle. Plus...

Un acteur-clé de l'affaire Bygmalion charge Sarkozy

France Jérôme Lavrilleux, interviewé par «L'Obs», affirme que l'ancien président français ment quand il affirme ne rien savoir des malversations liées à ses comptes de campagne. Plus...

Quand Louis Sarkozy se confie à Paris Match

New York Le fils de l'ex-président français, qui vit aux Etats-Unis, évoque son respect pour le patriotisme US et sa passion pour les armes à feu. Plus...

Et à la fin Nicolas Sarkozy évince Nadine Morano

France Editorial Après ses propos sur la «race blanche», Nadine Morano est débarquée de la liste des Républicains aux régionales. Plus...

Julie Gayet fait plier «Voici» et «VSD»

Justice Les magazines avaient publiés des photos la montrant avec François Hollande. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: les courbes s'aplanissent
Plus...