Passer au contenu principal

La victoire d’un OVNI de la politique française

Un candidat sans parti installé qui accède au second tour, c'est inédit. Et son succès met à mal le clivage droite-gauche.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
AFP

C’est du jamais vu sous la Ve République. Jamais, en effet, aucun candidat n’est parvenu à se qualifier au second tour d’une présidentielle sans le soutien d’un grand parti installé depuis des années. Emmanuel Macron, 39 ans, inconnu des Français il y a encore deux ans, a réussi en un an à construire une force et un programme qui l’a mené à la victoire. Le leader d’En Marche! se dit de droite et de gauche, faisant exploser l’habituel clivage qui structure la vie politique, en imposant le sien, celui des progressistes face aux conservateurs de chaque bord. Cette élection relègue les deux forces (PS et droite républicaine) qui dirigent le pays depuis près de soixante ans en troisième et quatrième places. Son mouvement veut d’ailleurs renouveler la représentation nationale en réservant la moitié des investitures aux législatives à des hommes et des femmes issus de la société civile. Est-ce la fin du régime des partis, auquel appelait le général de Gaulle? Ou au contraire, après les législatives, le retour de la IVe République et des majorités instables?

Emmanuel Macron a gagné parce que les Français ont exprimé, depuis des mois déjà, un désir de renouvellement, soldant leur déception des derniers mandats de François Hollande et Nicolas Sarkozy et leur ras-le-bol des idéologies sans impacts concrets sur leur quotidien.

Une enquête de l’Institut Harris interactive indiquait en fin de semaine dernière que les deux mesures que les sondés trouvaient la plus intéressante était celle d’Emmanuel Macron concernant la suppression de la taxe d’habitation (pour 80% des contribuables) et celle de Marine Le Pen proposant la fin provisoire de l’immigration légale en France. Le duel était annoncé.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.