Passer au contenu principal

Valérie Trierweiler a «piqué une véritable crise de nerfs»

Au moment où François Hollande a avoué à Valérie Trierweiler sa relation avec Julie Gayet, la première dame aurait «piqué une crise de nerfs», à tel point que «les murs de l'Elysée ont tremblé».

François Hollande aurait confirmé à Valérie Trierweiler qu'il entretenait une relation avec Julie Gayet.
François Hollande aurait confirmé à Valérie Trierweiler qu'il entretenait une relation avec Julie Gayet.
AFP

Le Parisien l’avait révélé lundi, c’est François Hollande lui-même qui a annoncé à Valérie Trierweiler qu’il entretenait une relation avec Julie Gayet. On savait que la scène s’était déroulée à l’Elysée et que sous le choc, la Première Dame avait été hospitalisée. Loin du «coup de fatigue» invoqué par l'Elysée, la presse française avançait mercredi quelques détails sur cet aveu douloureux qui aurait déclenché une tornade.

Selon le Canard enchaîné, Valérie Trierweiler a confié à Pierre-René Lemas, secrétaire général de l’Elysée, avoir été «humiliée devant la France entière» avant d’entrer dans son bureau et de «piquer une véritable crise de nerfs», confie un de ses proches. Appelé en urgence, c’est le médecin de l’Elysée qui aurait demandé à ce qu’elle soit hospitalisée immédiatement.

«Les murs ont tremblé»

Nadia Le Brun, co-auteure de «La dame de pique», une biographie de la première dame, abonde en ce sens. Interrogée par Closer, elle déclare : «Une dispute énorme a éclaté à Élysée. Les murs ont tremblé. Ça a été un choc très violent pour elle.»

Egalement interviewée par Le Figaro, Nadia Le Brun, qualifie Valérie Trierweiler de «femme ultra-sensible et émotive» qui «peut entrer dans des colères folles». Et d’ajouter : «Je pense qu'elle est prête à pardonner, malgré l'humiliation publique en France et à l'étranger. En revanche, dès qu'elle ira mieux, elle lui rendra coup pour coup.»

A.B

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.