La tour de Pise se redresse peu à peu

InsoliteSi elle est toujours bien penchée, la célèbre tour de Pise s'est redressée de 45 cm depuis 1990. Et ça continue.

La tour de Pise s'est mise à pencher rapidement après le début de sa construction en 1173. (Photo d'archives)

La tour de Pise s'est mise à pencher rapidement après le début de sa construction en 1173. (Photo d'archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À première vue, elle n'a pas changé et vous regarde toujours de travers depuis sa Toscane natale. Mais à y regarder de plus près, la célèbre tour italienne de Pise est un peu moins penchée depuis quelques années. Elle s'est redressée de 45 cm depuis 1990.

«Elle est encore en train de se redresser», a expliqué l'ingénieur Roberto Cela. «Et il faudra encore de nombreuses années avant que cela ne s'arrête», assure-t-il.

Symbole de la puissance de la république maritime de Pise au Moyen Âge, le campanile médiéval de 55,86 m (côté sud) et 56,71 m (côté nord) s'est mis à pencher rapidement après le début de sa construction en 1173. L'affaissement était dû à un sol trop meuble.

Cette caractéristique, qui a fait sa renommée à travers le monde, a été jugée dangereuse. Les experts ont même craint pour sa survie et ont décidé il y a 30 ans d'engager un vaste chantier de consolidation.

Inclinaison maximale de 4,5 m

Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, le monument de marbre a été fermé au public en janvier 1990 et pendant onze ans pour des raisons de sécurité, son inclinaison atteignant au maximum 4,5 mètres par rapport à la verticale.

À la suite des travaux, menés entre 1993 et 2001 sous le contrôle d'un comité international dirigé par l'ingénieur Michele Jamiolkowski, la tour avait récupéré 41 cm par rapport à la verticale. Et selon de récentes mesures, 4 cm se sont ajoutés depuis.

«Nous avons installé une série de tubes sous terre, du côté où la tour penche», a expliqué Roberto Cela, qui dirige l'Opera Primaziale Pisana (OPA), association en charge des principaux monuments de Pise. «Nous avons enlevé de la matière du sous-sol en forant avec beaucoup de soin et grâce à ce système, nous avons récupéré un demi-degré de pente», précise-t-il.

En dépit de toutes les campagnes de travaux, la tour «ne sera jamais complètement droite», affirme l'ingénieur Robert Cela. «Lors de sa construction, il y a eu des tentatives pour la redresser, en ajoutant de la pierre sur un côté, de sorte qu'elle a une légère forme de banane», relève-t-il. (ats/nxp)

Créé: 03.12.2018, 04h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.