La tempête Dirk persiste dans le sud-est de la France

IntempériesLa tempête «Dirk», qui a provoqué le décès d'au moins six personnes et de nombreux dégâts dans l'ouest de l'Europe, s'atténue peu à peu jeudi mais continue de déranger l'est de la France.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tempête «Dirk» persiste dans le sud-est de la France, touché par des vents forts et des précipitations abondantes.

Le trafic de l'aéroport de Nice a été fortement perturbé tout au long de la journée de mercredi, provoquant de nombreuses annulations de vols, dont la plupart de ceux d'Air France, a-t-on appris auprès de la direction du site.

D'abord interrompue dans la matinée, l'activité a partiellement repris en milieu de journée à la faveur d'une accalmie. Puis une nouvelle dégradation a entraîné une nouvelle fermeture des pistes pour les vols à l'arrivée. «On n'a plus d'atterrissage possible jusqu'à 23 heures» a déclaré Valérie Wack, directrice d'astreinte du site.

L'absence de visibilité et de fortes rafales de vent étaient à l'origine de l'annulation de 46 vols au départ et de 49 à l'arrivée depuis mercredi matin, sur les 129 rotations prévues dans la journée, selon un décompte effectué à 18h00.

Rétablir le courant à 90%

Parallèlement, 23'000 foyers français restaient privés d'électricité mercredi soir, dont 20'000 en Bretagne, selon ERDF (Électricité Réseau Distribution France).

La situation, qui était en voie de rétablissement mardi soir, s'était à nouveau dégradée au cours de la nuit après le passage de la tempête dans la vallée du Rhône.

«Nous sommes assez confiant sur le fait de rétablir ce soir 90% des foyers privés d'électricité», a déclaré Philippe Gluck, porte-parole d'ERDF. En ce jour de Noël, plus de 2000 techniciens ERDF et salariés d'entreprises prestataires étaient à pied d'oeuvre pour rétablir au plus vite les équipements électriques.

Etat de catastrophe naturelle

Dans la matinée, cinq départements de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur avaient été classés en vigilance orange en raison des risques de crue sur les cours d'eau côtiers, ainsi que des risques de vagues et de submersion du littoral.

En milieu d'après-midi, Météo France a levé son alerte pour quatre d'entre eux (Hautes-Alpes, Alpes de Hautes-Provence, Bouches-du-Rhône, Var). Seul le département des Alpes-Maritimes, où plusieurs routes secondaires ont été coupées par des éboulements ou inondations, restait en vigilance orange jusqu'à minuit.

La situation tendait à revenir à la normale en Normandie et en Bretagne, où la décrue des rivières s'est poursuivie tout au long de la journée.

Plusieurs villes bretonnes, dont Morlaix et Quimperlé, où les inondations ont provoqué d'importants dégâts, ont demandé à ce que l'état de catastrophe naturelle soit déclaré. A Morlaix, un véritable torrent a dévalé la principale artère de la ville, qui a été engloutie sous plus d'un mètre d'eau. (ats/nxp)

Créé: 25.12.2013, 10h21

Articles en relation

Réveillons à la bougie après le passage de «Dirk»

Ouest de l'Europe Des milliers de personnes ont dû passer mardi un réveillon à la bougie après le passage de la perturbation Dirk, 82'000 foyers étant encore privés d'électricité dans la soirée, principalement dans l'Ouest de la France. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...