Passer au contenu principal

La Russie entretient le flou sur un mystérieux accident nucléaire

Les informations se contredisent sur la contamination radioactive suite à un essai de missile.

Le président russe, Vladimir Poutine.
Le président russe, Vladimir Poutine.
Keystone

Possible évacuation préventive d’un village, taux de radioactivité supérieurs à la moyenne, informations données au compte-gouttes… Six jours après l’explosion dans une base militaire russe d’essais de missiles située dans le Grand-Nord, c’est le plus grand flou à Moscou. Les autorités sont soupçonnées d’entretenir le secret tant sur le «nouvel armement» à l’origine de l’explosion que sur les possibles risques nucléaires.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.