Passer au contenu principal

Réconciliés, Macron et Conte veulent réorganiser l’asile

Changer de paradigme, refondre Dublin, créer des centres hors d’Europe: le catalogue est ambitieux.

On se serre la main avec effusion, on se tape sur l’épaule, on se donne du «tu» en conférence de presse, on multiplie les «cher Giuseppe» et les «mio amico Emmanuel»… Bref, après la crise aiguë de ces derniers jours entre leurs deux pays, le président français, Emmanuel Macron, et le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, ont mis en scène, vendredi, la plus parfaite des réconciliations. Il fallait vraiment tendre l’oreille pour discerner d’éventuels restes de désaccords.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.