Passer au contenu principal

HolocausteQuatre ans de prison pour l'ancien comptable d'Auschwitz

Jugé par la justice allemande, l'ancien comptable d'Auschwitz, âgé de 94 ans, a écopé mercredi de quatre ans de prison pour «complicité» dans le meurtre de 300'000 juifs.

Oskar Gröning a comparu devant le tribunal de Lunebourg, dans le nord de l'Allemagne.
Oskar Gröning a comparu devant le tribunal de Lunebourg, dans le nord de l'Allemagne.
AFP

Oskar Gröning, l'ancien comptable d'Auschwitz âgé de 94 ans, a été condamné ce mercredi 15 juillet en Allemagne à quatre ans de prison pour «complicité» dans le meurtre de 300'000 juifs. Cette condamnation met fin à ce qui pourrait être le dernier procès nazi.

La peine prononcée par le tribunal de Lunebourg, devant lequel M. Gröning comparaissait depuis le 21 avril, est légèrement supérieure aux trois ans et demi d'emprisonnement requise le 7 juillet par le parquet.

Pendant le procès, le procureur avait mis en balance «la contribution mineure» de l'accusé et «le nombre presque inimaginable de victimes» pour déterminer ses réquisitions. «Nous sommes confrontés ici à un événement qui se situe aux limites de l'imagination humaine», avait insisté le représentant de l'accusation.

Oskar Gröning était jugé pour son rôle dans «l'opération Hongrie» du printemps 1944, avec la mise à mort d'au moins 300'000 juifs hongrois dès leur arrivée à Auschwitz.

L'accusation reprochait à Oskar Gröning d'avoir «aidé le régime nazi à tirer des bénéfices économiques des meurtres de masse», en envoyant l'argent des déportés à Berlin, et surtout d'avoir assisté à la «sélection» séparant, à l'entrée du camp, les déportés jugés aptes au travail de ceux qui étaient immédiatement tués.

Oskar Gröning, qui avait spontanément raconté son passé nazi dans des interviews avant d'être rattrapé par la justice, avait affirmé dès le premier jour de son procès qu'il assumait une «faute morale».

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.