Playdoyer d'Athènes contre le risque de fuite des touristes

Crise grecqueLe gouvernement grec intérimaire défend l’attrait touristique du pays. Il souligne la «sécurité» et la «compétitivité» de celui-ci face au risque d’un massif désamour des visiteurs estivaux.

Malgré la crise, la Grèce reste une destination touristique prisée des touristes.

Malgré la crise, la Grèce reste une destination touristique prisée des touristes. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Il est crucial que l’image qui est donnée du pays corresponde à la réalité», a relevé mardi lors de son premier point de presse le porte-parole du cabinet dit «de service» chargé de mener le pays aux législatives du 17 juin. La Grèce «est une destination totalement sûre», avec des tarifs devenus «très compétitifs», a ajouté Dimitris Tsiodras.

Ce dernier a précisé qu’à la demande du Premier ministre intérimaire, Panayotis Pikrammenos, le ministère en charge du Tourisme oeuvrait à un rebond des réservations touristiques et à «dissiper les inquiétudes» éventuellement nourries à l’étranger.

Menace de lâchage

Surexposée médiatiquement depuis plus de deux ans pour être au centre de la crise de la dette qui ébranle la zone euro, la Grèce concentre à nouveau toutes les inquiétudes des décideurs politiques et économiques internationaux après avoir massivement désavoué la cure d’austérité qui lui est administrée lors des législatives du 6 mai qui n’ont accouché d’aucun gouvernement.

La zone euro la menace désormais ouvertement de lâchage si elle devait confirmer ce rejet lors du nouveau scrutin du 17 juin, au début du pic de la saison touristique locale. Combinée au coup de froid économique en Europe, cette incertitude a fait chuter les réservations des clientèles européennes, en particulier sur le marché allemand, le premier pour la Grèce, où des reculs de 30% sont enregistrés sur un an.

Après une excellente année 2011, marquée par une hausse de 9,46% de la fréquentation et de 9,5% des revenus touristiques et favorisée par le printemps arabe, le pays reste toutefois une destination touristique demandée, selon les opérateurs européens consultés. (ats/afp/nxp)

Créé: 29.05.2012, 16h09

Articles en relation

La Grèce veut croire aux heureux présages

Euro 2012: les enjeux équipe par équipe Au sein du «groupe de la vie», la sélection de Fernando Santos peut espérer accéder au quart de finale. Et tenter de semer la zizanie comme en 2004. Plus...

La droite conservatrice prend la tête en Grèce

Sondages Le parti de la droite conservatrice grecque Nouvelle-Démocratie (ND) est favori pour les élections générales du 17 juin. Il ne parviendrait toutefois pas à obtenir la majorité absolue, selon plusieurs sondages. Plus...

L’euro reste sous pression à cause de la Grèce

Monnaie La baisse de l’euro face au dollar jeudi a été favorisée par une nouvelle avancée dans les sondages de Syriza, le parti de la gauche extrême en Grèce. Plus...

La zone euro veut garder la Grèce mais se prépare à sa sortie

Crise de la dette Les pays de la zone euro assurent vouloir garder la Grèce au sein de l'Union monétaire mais commencent malgré tout à réfléchir aux mesures à prendre si une sortie d'Athènes devenait inéluctable. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...