Les mesures pour éviter de revivre le drame de la Germanwings

Crash de l'A320L'Agence européenne de sécurité aérienne a listé ses recommandations dans un rapport.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un pilote ne doit désormais plus être laissé seul dans un cockpit, a recommandé vendredi 17 juillet l'Agence européenne de sécurité aérienne dans un rapport sur le crash en mars du vol de Germanwings. Une «évaluation psychologique» des pilotes est nécessaire avant leur embauche.

L'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) a été chargée par la Commission européenne de repérer les failles ayant permis au copilote d'écraser volontairement l'avion dans les Alpes françaises fin mars. Elle recommande également que les contrôles annuels inopinés des pilotes professionnels intègrent des contrôles d'alcool et de drogue.

La présence permanente de deux personnes dans le cockpit des avions de ligne, qui n'est pas imposée par les règles européennes, avait été préconisée par l'AESA après ce drame, mais à titre temporaire. L'agence recommande «le maintien» de cette règle, dans l'intervalle appliquée très largement par les compagnies européennes, à titre volontaire.

Il reviendra à la Commission européenne de décider si cette mesure, ainsi que toutes les autres recommandations de l'AESA, doivent être rendues contraignantes, a expliqué une source européenne.

Surveillance médicale

Selon le groupe d'experts de l'Agence, les autres améliorations à apporter concernent surtout les critères de surveillance médicale des pilotes.

Outre l'évaluation psychologique «de tous les pilotes de ligne», et la détection d'éventuelles consommations abusives d'alcool et de drogue, ils prônent encore le lancement d'un «réseau de surveillants médicaux» des pilotes et d'une banque de données sur leur suivi médical. «Il s'agit de faciliter le partage des informations» et de repérer d'éventuels problèmes de santé non déclarés, précise l'agence.

«Un effort particulier a été fait pour arriver à l'équilibre» dans ces recommandations «entre le secret médical et la sécurité», se prévaut l'agence. La commissaire européenne aux Transports Violeta Bulc s'est félicitée des conclusions du rapport.

Plus d'une centaine de tués

«Si des améliorations doivent être apportées à la sécurité européenne et aux règles de sécurité ou dans leur mise en œuvre, afin d'aider à empêcher des accidents et autres incidents à l'avenir, nous prendrons les mesures nécessaires au niveau de l'Union européenne», a promis Violeta Bulc.

Cent cinquante personnes sont décédées lors de l'accident de l'A320 de Germanwings, filiale à bas coût du groupe allemand Lufthansa. Selon les enquêteurs, l'appareil a été précipité au sol par son copilote allemand qui s'était enfermé seul dans le cockpit. Il avait souffert dans le passé de graves troubles psychologiques.

(afp/nxp)

Créé: 17.07.2015, 15h29

Articles en relation

Le crash de la Germanwings pose des questions inédites

Aéronautique Trois mois après, le crash de la Germanwings continue de soulever des questions éthiques et déontologiques inédites autour du secret médical et du respect de la vie privée. Plus...

Lubitz a vu 7 médecins juste avant le crash

Germanwings Le copilote de l'A320 de la Germanwings a vu «41 médecins en cinq ans», dont sept dans le mois précédant le crash selon le procureur de Marseille. Plus...

Crash A320: 44 dépouilles rapatriées vers l'Allemagne

Germanwings Un avion spécial avec à son bord les dépouilles de 44 victimes allemandes a quitté Marseille pour Düsseldorf. Plus...

Lufthansa pourrait tester ses pilotes par surprise

Crash de Germanwings Lufthansa, maison mère de la compagnie aérienne Germanwings dont un avion s'est écrasé à la fin de mars, pourrait introduire des examens médicaux surprises pour ses pilotes, selon son patron. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...