Les Pays-Bas ne veulent plus de référendums

EuropeLa décision a été prise après qu'un référendum consultatif avait permis aux citoyens de rejeter un pacte clé entre l'Union européenne et l'Ukraine il y a deux ans.

Le Premier ministre Mark Rutte ne voulait plus de référendums consultatifs non-contraignants.

Le Premier ministre Mark Rutte ne voulait plus de référendums consultatifs non-contraignants. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les sénateurs néerlandais ont approuvé mardi l'abrogation d'une loi sur les référendums consultatifs. Ils suppriment ainsi une pratique qui avait permis aux citoyens de rejeter un pacte clé entre l'Union européenne et l'Ukraine il y a deux ans.

«Quarante sénateurs ont voté pour et 35 contre la proposition d'annuler la législation sur un référendum consultatif», a indiqué le Sénat néerlandais dans un communiqué.

Le vote du Sénat était la dernière étape pour abolir une loi de 2015 sur les référendums consultatifs non-contraignants. Ce processus avait été lancé en octobre par le Premier ministre Mark Rutte et sa nouvelle coalition, composée de quatre partis.

Faible taux de participation

En avril 2016, un groupe eurosceptique néerlandais avait remporté une victoire symbolique, les votants ayant rejeté un traité clé entre l'Union européenne et l'Ukraine. Bien que 60% des citoyens aient rejeté ce traité, le taux de participation était à peine supérieur aux 30% nécessaires pour valider les résultats.

Ce rejet a ainsi porté un coup humiliant à Mark Rutte et à son ancienne coalition lorsque les Pays-Bas étaient à la tête de la présidence tournante de l'UE. Mark Rutte a par la suite conclu un compromis qui limite les engagements de l'Union en matière de défense vis-à-vis de l'Ukraine et n'offre aucune garantie à Kiev de devenir un membre à part entière de l'UE dans le futur. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2018, 18h59

Articles en relation

L'USS brandit la menace du référendum

Suisse L'Union syndicale suisse (USS) et son président Paul Rechsteiner ne laisseront pas Berne affaiblir les mesures d'accompagnement pour amadouer l'Union Européenne. Plus...

Brexit: des manifestants réclament un second vote

Londres Deux ans après le référendum sur le Brexit, des milliers de personnes ont exprimé samedi à Londres lors hostilité à la sortie de l'UE. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.