Opération ratissage pour le premier ministre français

FranceÉdouard Philippe obtient la confiance des députés. Mesures phares: PMA pour toutes, baisses d’impôts.

Édouard Philippe s’est livré à un exercice d’équilibriste devant l’Assemblée nationale.

Édouard Philippe s’est livré à un exercice d’équilibriste devant l’Assemblée nationale. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le premier ministre français, Édouard Philippe, s’est lancé, mercredi, dans une partie de billards multibandes en prononçant son discours de politique générale et en demandant à l’Assemblée nationale de voter la confiance à son gouvernement. Point de suspense: celle-ci lui était d’emblée acquise, les députés de La République en marche! (LREM) et du MoDem formant une large majorité. Le gouvernement a obtenu 363 voix contre 163 et 47 abstentions. Seul changement notable par rapport à la première question de confiance posée par Édouard Philippe en 2017: les députés de la droite Les Républicains (LR), qui s’étaient alors massivement abstenus, ont cette fois-ci voté contre l’Exécutif.

Par cette intervention solennelle, le chef du gouvernement visait plusieurs objectifs. Tout d’abord, annoncer les grandes réformes «de l’Acte II» du quinquennat. Ensuite, préparer les élections municipales de 2020. Les deux sont intimement liés. Il faut que les réformes séduisent un nombre élevé d’élus locaux issus de la droite LR et des centristes afin de compenser le déficit des marconiens dans les mairies. Mais elles doivent aussi satisfaire l’aile gauche de LREM et d’autres élus socialistes ou écologistes. C’est donc à un exercice d’équilibriste que s’est livré Édouard Philippe.

Pour ce faire, le chef du gouvernement a choisi de rester dans le flou, tout en actionnant quelques fusées éclairantes destinées à donner des signaux aux électeurs de droite et de gauche.

Réacteurs nucléaires fermés

Le chef du gouvernement a commencé son allocution en peignant en vert son propos et en avouant sa prise de conscience tardive des enjeux de l’écologie. Toutefois, le temps long pris pour évoquer ce thème s’est révélé inversement proportionnel à la consistance des mesures. La seule vraiment marquante concerne la fermeture avant la fin de 2020 des deux réacteurs de la vieille centrale nucléaire de Fessenheim, ce qui soulagera nos compatriotes bâlois situés à un jet de particules de la centrale alsacienne.

Afin de satisfaire son aile gauche et mordre dans ce qui reste de l’électorat socialiste, il a annoncé que la procréation médicalement assistée (PMA) sera étendue à toutes, y compris les célibataires et les couples de femmes. Actuellement, seuls y ont droit les couples hétérosexuels souffrant d’infertilité. Le projet de loi sera adopté en Conseil des ministres en juillet et présenté au parlement fin septembre.

Pour complaire à son aile droite, de séduire l’électorat centriste et celui du parti Les Républicains, Édouard Philippe a annoncé une baisse spectaculaire d’impôt de 27 milliards d’euros sur l’ensemble du quinquennat. Ainsi, 12 millions de foyers relevant de la première tranche bénéficieront d’une baisse d’un tiers de leur impôt sur le revenu. Cela représentera pour ces familles une économie de 350 euros par mois et de 150 euros mensuels pour les cinq millions de foyers soumis à la deuxième tranche de l’impôt. «C’est massif, c’est clair, c’est net!» a souligné le chef du gouvernement.

Comment financer une telle réduction fiscale? Là, c’est moins clair! Il laissera à ses ministres Bruno Le Maire (Économie et finances) et Gérald Darmanin (Comptes publics) le soin de détailler les inévitables et impopulaires mesures d’économie. Ils le feront début juillet. Dur rappel: la dette publique de la France atteint 98,4% de son produit intérieur brut et s’élève à 2135 milliards d’euros.

Créé: 12.06.2019, 22h28

Articles en relation

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...