Passer au contenu principal

L’«Ocean Viking», successeur de l’«Aquarius», a largué les amarres

Avant de lever l’ancre, le nouveau navire affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) a ouvert ses portes. Reportage.

Le navire humanitaire «Ocean Viking» dans le port de Marseille dimanche soir, alors qu’il s’apprête à partir en mission au large de la Libye.
Le navire humanitaire «Ocean Viking» dans le port de Marseille dimanche soir, alors qu’il s’apprête à partir en mission au large de la Libye.
AFP/CLÉMENT MAHOUDEAU

Cap est mis sur la Méditerranée centrale, au large de la Libye, la route migratoire maritime la plus meurtrière du monde. Après une escale technique dans le port de Marseille, l’Ocean Viking, le nouveau navire humanitaire de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), a appareillé dimanche soir à 22 heures. Le bâtiment long de 69 mètres et large de plus de 15 mètres remplace l’Aquarius, privé de pavillon par Gibraltar puis par le Panama à l’automne 2018 sous la pression internationale, avant d’être contraint d’abandonner ses missions en décembre après avoir secouru près de 30 000 migrants de la noyade en deux ans et demi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.