Passer au contenu principal

À Moscou, la place Rouge est vide

La capitale russe se claquemure à son tour, sur ordre du maire. À contre-pied des discours rassurants du Kremlin.

L’emblématique place Rouge de Moscou désertée, lundi.
L’emblématique place Rouge de Moscou désertée, lundi.
EPA

Comme les autres Européens, les Moscovites se mettent au confinement. Face à la forte hausse des cas, le maire de la capitale russe, Sergueï Sobianine, a fini par imposer de strictes mesures, à partir de lundi et pour une durée illimitée. Autour de la place Rouge comme dans les quartiers résidentiels, les rues ont commencé à se vider. Il est permis de quitter son domicile uniquement pour effectuer des achats dans le magasin ou la pharmacie de proximité, recevoir des soins médicaux d’urgence, se rendre au travail en cas de nécessité, sortir les poubelles et assurer la promenade du chien à moins de 100 mètres de sa porte d’entrée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.