Passer au contenu principal

«Le monde réclame plus d’Union européenne»

Élue de justesse mardi à la tête de la Commission, Ursula von der Leyen accorde son premier entretien pour appeler au retour d’une Europe où le dialogue serait apaisé.

Ursula von der Leyen affiche son ambition pour une Europe «unie et forte».
Ursula von der Leyen affiche son ambition pour une Europe «unie et forte».
LENA

Vous êtes la première femme à la tête de la Commission. Ce changement sera-t-il perceptible?

La Commission comptera autant de femmes que d’hommes. Cela offrira différentes perspectives car nous avons tous des parcours différents. Et j’espère que cela sera perceptible au travers de solutions pragmatiques. J’ai toujours ressenti – y compris ces deux dernières semaines en cherchant une majorité au sein du Parlement européen – qu’il est facile de surmonter nos différences entre femmes. Beaucoup d’entre elles ont choisi d’être très pragmatiques et de se concentrer sur les résultats.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.