Mikheïl Saakachvili de nouveau arrêté

UkraineLa sécurité ukrainienne a arrêté une nouvelle fois l'opposant et ex -président Saakachvili, accusé de préparer un coup d'Etat.

Image d'archive.

Image d'archive. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les services de sécurité ukrainiens ont annoncé avoir réussi à arrêter à nouveau vendredi l'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili, qui a entamé une grève de la faim. Cet adversaire du président ukrainien Petro Porochenko leur avait précédemment échappé.

Le procureur général Iouri Loutsenko a précisé que l'opposant de 49 ans, qui milite notamment contre la corruption, était accusé d'avoir essayé de fomenter un coup d'Etat, soutenu par la Russie.

Mikheïl Saakachvili «a été placé dans un centre de détention provisoire», a indiqué le procureur sur Facebook. «Nous avons l'intention d'enquêter, et de demander à la justice une audience pour une éventuelle liberté sous caution», a-t-il poursuivi.

«Saakachvili a annoncé une grève de la faim à la duréee indéfinie», a écrit sur Facebook le journaliste et alllié de l'ex-président, Vladimir Fedorin. Son avocat, Ruslan Chornolutskyi, s'est exprimé dans les mêmes termes auprès de l'agence Interfax-Ukraine. Selon lui, l'ex-président a démenti les «fausses accusations» portées à son encontre.

Une vidéo en direct diffusée sur la page Facebook de Mikheïl Saakachvili a montré des dizaines de ses partisans criant «honte» devant son lieu de détention. Mardi dernier, Mikheïl Saakachvili avait de manière spectaculaire réussi à s'échapper d'un véhicule d'agents de sécurité venus l'appréhender, sous la pression de ses partisans.

«Répondre des accusations»

Depuis, il a continué à mener des manifestations devant le parlement de Kiev, réclamant la destitution du président Porochenko pour avoir échoué dans la lutte contre la corruption de haut vol. Il soutient que ses actions sont légales et pacifiques.

Plus tôt dans la journée, lors d'une conférence de presse à Vilnius, M. Porochenko s'était dit prêt à impliquer des experts internationaux dans l'enquête sur le financement russe présumé des activités de M. Saakachvili.

«Il (Saakachvili) doit répondre devant les enquêteurs et le public des accusations portées contre lui. (...) S'il ne répond pas, cela ne pourrait qu'indiquer que ces accusations sont bien fondées», a ajouté M. Porochenko.

Privé de passeport

En 2015, le président Porochenko avait nommé l'ancien président géorgien gouverneur de l'importante région ukrainienne d'Odessa, sur la Mer noire. Mais par la suite les relations entre les deux hommes se sont fortement dégradées, et Mikheïl Saakachvili s'est vu privé de son passeport ukrainien. (ats/nxp)

Créé: 09.12.2017, 01h41

Articles en relation

Saakachvili libéré de la police par ses partisans

Ukraine Des centaines de partisans ont bloqué un convoi de police qui emmenait l'ex-président géorgien dans le cadre d'une enquête. Plus...

Saakachvili défie le pouvoir

Ukraine L'ex-président géorgien, aujourd'hui apatride, a réussi à entrer en Ukraine dimanche. Il veut recouvrer la citoyenneté dont l'avait privé le président Petro Porochenko. Plus...

Saakachvili résolu à rentrer en Ukraine

Europe L'ex-président géorgien est déterminé à rentrer dimanche en Ukraine malgré la demande d'extradition à son encontre adressée par Tbilissi à Kiev. Plus...

Des Ukrainiens défilent contre le pouvoir

Kiev L'ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili avait lancé un appel à manifester dans la capitale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.