Passer au contenu principal

FranceDes migrants et la police se sont affrontés à Calais

Sur la rocade portuaire de la ville, des heurts nocturnes sont survenus.

Un rapport commandé par le gouvernement français estime «plausibles» certains abus des forces de sécurité à l'encontre des migrants de la «Jungle» de Calais. (Mardi 24 octobre 2017)
Un rapport commandé par le gouvernement français estime «plausibles» certains abus des forces de sécurité à l'encontre des migrants de la «Jungle» de Calais. (Mardi 24 octobre 2017)
Keystone
L'ex-«Jungle» de Calais va devenir un site écologique. Les travaux de réhabilitation ont commencé ce lundi 3 juillet 2017.
L'ex-«Jungle» de Calais va devenir un site écologique. Les travaux de réhabilitation ont commencé ce lundi 3 juillet 2017.
Keystone
This picture taken on August 16, 2016, in Calais, shows an aerial view of the 'jungle' camp where over 9000 migrants live according to different NGOs. / AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN
This picture taken on August 16, 2016, in Calais, shows an aerial view of the 'jungle' camp where over 9000 migrants live according to different NGOs. / AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN
Reuters
1 / 108

De nouveaux heurts ont opposé dans la nuit de mardi à mercredi sur la rocade portuaire de Calais la police à des migrants qui lançaient des pierres, blessant légèrement dix policiers, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture.

«Vers minuit et jusqu'à 05h environ cette nuit, plusieurs groupes organisés de 10 à 50 migrants ont tenté à plusieurs reprises de bloquer la circulation sur la rocade portuaire afin de s'introduire dans les poids lourds se dirigeant vers le port de Calais, en plaçant divers objets sur les voies de circulation», a indiqué la préfecture.

Les forces de l'ordre qui intervenaient ont été la cible de jets de pierre «à plusieurs reprises», selon cette source; elles ont répliqué par des gaz lacrymogènes.

Retour au calme

La rocade portuaire a été fermée toute la nuit. Elle a rouvert vers 08h, a annoncé le Centre Régional d'informations et de coordination routière (Cricr).

Au cours de la nuit, 10 policiers ont été légèrement blessés et deux voitures de police ont été dégradées, avant que le calme ne revienne vers 05h, a rapporté la préfecture. Dix poids lourds ont par ailleurs été dégradés.

Environ 4500 migrants, venant principalement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans le camp de la «Jungle» jouxtant la rocade portuaire, dans des conditions très précaires

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.