Des migrants franchissent la barrière de Ceuta

EspagneUne double clôture de six mètres située sur le détroit de Gibraltar sépare l'Europe de l'Afrique.

Vingt-neuf personnes ont été hospitalisées pour des coupures et blessures, selon le CICR.

Vingt-neuf personnes ont été hospitalisées pour des coupures et blessures, selon le CICR. Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Environ 220 migrants originaires d'Afrique subsaharienne sont parvenus à franchir lundi la barrière séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Ceuta, et des heurts avec les forces de l'ordre ont fait 35 blessés, selon la préfecture locale.

«Les immigrants, montrant une attitude hostile et violente, plusieurs d'entre eux armés de bâtons, ont agressé les agents lorsqu'ils tentaient de les empêcher d'entrer», a affirmé la préfecture de Ceuta dans un communiqué.

Ils ont forcé deux portes d'accès de la double barrière de six mètres de hauteur marquant l'une des deux seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique, lundi à 6h45 locales (5h45 GMT), selon la préfecture.

Trois gardes civils ont été blessés et 32 migrants hospitalisés pour des blessures légères, poursuit le communiqué.

Centre de séjour

Sans-papiers pour la plupart, ces migrants ont été transférés dans un centre de séjour temporaire pour étrangers (Ceti), où les autorités examineront leur cas notamment pour savoir s'ils sont demandeurs d'asile, a précisé un porte-parole de la garde civile.

Les forces de l'ordre étaient toujours à la recherche de certains migrants qui ont fui dans les collines alentour, selon la préfecture.

Barrière avec l'Afrique

Les enclaves espagnoles au Maroc de Ceuta et Melilla sont les deux seules frontières terrestres séparant l'Union européenne de l'Afrique.

Des groupes de migrants souhaitant gagner l'Europe tentent régulièrement de passer par-dessus les hautes barrières entourant ces deux villes, s'armant de crochets et de chaussures cloutées lors de ces dangereux «assauts».

L'Espagne a été critiquée par les organisations de droits de l'Homme pour l'insuffisante mise en oeuvre de mesures permettant de garantir l'exercice du droit d'asile, allant jusqu'à «refouler» les migrants à cheval sur la barrière, sans leur laisser formuler de demande d'asile. (afp/nxp)

Créé: 31.10.2016, 13h33

Articles en relation

La Russie a annulé l'escale de sa flottille à Ceuta

Espagne Le groupe naval russe avait demandé une autorisation pour se ravitailler dans l'enclave espagnole située au Maroc. Plus...

Des migrants prennent d'assaut la frontière à Ceuta

Enclave espagnole Chaque année, des milliers de migrants risquent leur vie pour atteindre les enclaves de Ceuta et Melilla, les seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Ignazio bat Maudet
Plus...