Merkel a-t-elle été cheffe de la propagande communiste?

RévélationsDans un nouveau livre, deux journalistes allemands explorent les 35 années passées à l'Est de la chancelière qui, selon eux, aurait été pour la survie de la RDA jusqu'au bout.

La chancelière dans sa jeunesse.

La chancelière dans sa jeunesse. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Responsable de l'agitation et de la propagande des Jeunesses communistes (agitprop). Tel aurait été, par le passé, la fonction assumée de la chancelière allemande Angela Merkel, selon les révélations contenues dans le livre de Ralf Georg Reuth et Günther Lachmann, Das Erste Leben der Angela M., la première vie d'Angela M. (voir encadré), et relayées par Le Monde et Reuters.

Mais Angela Merkel affirme, elle, qu'elle n'était «que» responsable de la culture. Comme la majeure partie des jeunes de son époque, elle faisait partie de la Jeunesse libre allemande, la branche jeunes du parti communiste au pouvoir. Le but? S'ouvrir à d'autres personnes, sortir et s'émanciper de son premier mari (dont elle porte encore le nom).

Rien d'indécent

Rien à voir donc avec un quelconque rôle qui eût été, sous la RDA, trop politique à l'aune des fonctions actuelles de la chancelière. C'est même le chef du parti politique d'Angela Merkel pour la province orientale de Thuringe qui le dit: son activité en RDA «n'a jamais dépassé les bornes de la décence», car elle n'a jamais travaillé pour le Parti ou pour la Stasi, la police politique du régime, estime Mike Mohring.

Responsable de la culture ou de la propagande, on est en tout cas bien loin des timides confidences auxquelles s'était laissée aller Angela Merkel dans le mensuel féminin Brigitte où le public n'était pas tombé à la renverse d'apprendre, de la bouche de la chancelière elle-même: «Quand je fais la cuisine, je ne me dis pas Tu es chancelière». (nxp)

Créé: 14.05.2013, 12h14

Dans Das erste leben der Angela M. (La première vie d'Angela M.), les auteurs Ralf Georg Reuth et Günther Lachmann affirment que la chancelière était responsable de «l'agitation et de la propagande» au sein des Jeunesses communistes. (Image: DR)

Bio express

En 1989, à la chute du Mur de Berlin, Angela Merkel a 35 ans.

Elle travaille comme scientifique dans un institut de Berlin-est. Selon ce livre, elle aurait été alors pleinement intégrée aux structures de l'Etat soviétique le SED, le parti communiste de l'Allemagne de l'Est, donc bien plus proche du pouvoir communiste qu'elle ne l'a jamais admis.

Elle aurait été, jusqu'au bout, partisane d'une réforme du communisme à la Gorbatchev, et non pour la réunification. Après la chute du Mur et une reconversion expresse, comment se serait-elle retrouvée dans le gouvernement d'Helmut Kohl un peu plus tard?

Ma.Mo.

Articles en relation

Visite surprise d'Angela Merkel en Afghanistan

Conflit armé Devant les soldats allemands, la chancelière Angela Merkel souligné l'importance du «processus politique» en Afghanistan. Plus...

Merkel veut «une analyse commune» dans l'UE face à la crise

Crise La chancelière allemande Angela Merkel a appelé lundi à travailler à une «analyse commune» au sein de l'Union Européenne pour résoudre la crise qui va durer encore «des années», selon elle. Plus...

Pour séduire Merkel, un homme doit avoir de «beaux yeux»

Allemagne La chancelière allemande a dit jeudi trouver un homme séduisant s'il a de «beaux yeux», lors d'une discussion organisée par le magazine allemand féminin Brigitte jeudi à Berlin. Plus...

Hollande et Letta alliés pour convaincre Merkel

Crise de la dette Le président français et le nouveau chef du gouvernement italien ont déclaré qu'ils feraient front commun pour obtenir d'ici au sommet européen de juin des avancées concrètes sur la construction de l'union bancaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...