Passer au contenu principal

Matteo Salvini veut conduire les Italiens au pas de charge vers le bureau de vote

La Ligue et son chef ont enterré la coalition gouvernementale vendredi. Explication des scénarios possibles.

Matteo Salvini, secrétaire national de la Ligue
Matteo Salvini, secrétaire national de la Ligue
Reuters

Après avoir pulvérisé la coalition gouvernementale et réclamé la dissolution du parlement jeudi, Matteo Salvini a enfoncé un peu plus le clou vendredi en présentant une motion de défiance contre le premier ministre, Giuseppe Conte. Pendant qu’à Milan la Bourse est au bord de la crise de nerfs, à Rome les différents acteurs politiques se préparent à affronter ce qui est déjà une crise majeure. Voici comment.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.