Mariano Rajoy prône la «cohésion» en Espagne

CatalogneLe chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a rejeté jeudi le pacte voulu par la Catalogne pour plus d'autonomie budgétaire, affirmant que «face à la gravissime crise actuelle», il fallait «la cohésion »du pays.

Mariano Rajoy et Artur Mas.

Mariano Rajoy et Artur Mas. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mariano Rajoy a souligné devant le dirigeant régional Artur Mas sa conviction que «la gravissime crise actuelle serait dépassée par la coresponsabilité et la cohésion, et non par la division ou l'instabilité institutionnelle», a indiqué la Moncloa dans un communiqué, à l'issue de la rencontre des deux hommes.

«La solution aux problèmes dont pâtissent toutes et chacune de nos administrations se trouve dans la solution à la crise économique,» selon le texte.

«Et, pour cette raison, le chef du gouvernement a invité le président de la Generalitat (gouvernement de la région de Catalogne, ndlr) à travailler à ce grand objectif qui est de sortir de la crise et créer de l'emploi», poursuit-il.

Auparavant, Artur Mas avait annoncé lui-même que Mariano Rajoy avait rejeté le pacte budgétaire réclamé par la Catalogne en lui affirmant qu'il n'existait «aucune marge pour négocier. »Le chef nationaliste catalan n'a pas écarté d'organiser des élections anticipées pour aller vers plus d'indépendance de la région.

Catalogne endettée

Le communiqué de la Moncloa souligne toutefois que ArturMas a« réitéré sa demande de recours au Fonds de liquidité des régions pour faire face aux prochaines échéances de dette pour un montant supérieur à cinq milliards d'euros,» accueillie «favorablement» par le chef du gouvernement.

Autrefois moteur économique de l'Espagne, la Catalogne est désormais la région la plus endettée du pays, avec une ardoise de presque 44 milliards d'euros, soit 22% de son PIB.

Fin août, elle a dû se résoudre à demander une aide de cinq milliards d'euros à Madrid pour affronter ses remboursements de dette.

L'Espagne est depuis des mois chahutée sur les marchés et l'inquiétude des investisseurs, qui exigent des taux très élevés pour lui prêter de l'argent, se centre particulièrement sur la situation budgétaire de ses régions. (afp/nxp)

Créé: 20.09.2012, 16h42

Articles en relation

Marée humaine pour une Catalogne indépendante

Espagne «In - Inde - Independencia», hurlaient un million et demi de manifestants mardi à Barcelone, à l'occasion du Jour de la Catalogne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Etude: les Suisses champions du monde pour restituer un portefeuille perdu
Plus...