Juncker: «Pas lieu de revoir la politique sur les réfugiés»

Attentats de Paris Pour le président de la Commission européenne, les attentats de Paris ne doivent pas entraîner de changement radical en matière d'accueil des réfugiés.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les attentats de Paris ne doivent pas entraîner de changement radical de la politique européenne en matière d'accueil des réfugiés, a déclaré dimanche le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Il s'est exprimé avant le début du sommet du G20 à Antalya.

«Ceux qui ont perpétré les attentats sont exactement ceux que les réfugiés fuient, et non pas l'inverse, et par conséquent il n'y a pas lieu de revoir dans leur ensemble la politique européenne en matière de réfugiés», a déclaré Jean-Claude Juncker devant la presse. Un des auteurs des attaques était porteur d'un passeport syrien enregistré lors de l'arrivée de son détenteur en Grèce. (ats/nxp)

Créé: 15.11.2015, 11h42

Articles en relation

Le G20 veut afficher son unité contre le terrorisme

Antalya Le G20 prépare une déclaration spécifique en réaction aux attentats de Paris, séparée du communiqué final consacré aux questions économiques. Plus...

Notre couverture des attaques de vendredi à dimanche

Attentats de Paris La capitale française a été la cible de six attaques simultanées le vendredi 13 novembre. Retrouvez le déroulé de ces événements et du week-end qui ont suivi. Plus...

Les djihadistes nourrissent une haine de la France

Attentats à Paris Les djihadistes s'en prennent avec une violence inédite à la France depuis un an. Ils avancent plusieurs griefs pour expliquer leur hargne meurtrière envers ce pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...