José Maria Aznar n'exclut pas un retour en politique

EspagneL'ancien chef du gouvernement espagnol José Maria Aznar a suggéré mardi dans une interview télévisée qu'il pourrait faire son retour en politique. Un tel retour pourrait mettre en difficulté Mariano Rajoy.

Le retour en politique de l'ex-premier ministre espagnol José Maria Aznar (à droite) pourrait mettre en difficulté Mariano Rajoy (à gauche), l'actuel chef du gouvernement et membre du même parti.

Le retour en politique de l'ex-premier ministre espagnol José Maria Aznar (à droite) pourrait mettre en difficulté Mariano Rajoy (à gauche), l'actuel chef du gouvernement et membre du même parti. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

José Maria Aznar, membre du Parti populaire (PP, droite), a dirigé le pays entre 1996 et 2004. Il est considéré comme celui qui a présidé au boom économique espagnol du début des années 2000. Depuis son départ en 2004 et la désignation au sein du Parti populaire de Mariano Rajoy comme son successeur, il a donné peu d'interviews.

«Je ne me suis jamais soustrait à mes responsabilités. Je m'acquitterai de mes responsabilités, envers ma conscience, envers mon parti et envers mon pays. N'ayez aucun doute à ce sujet», a déclaré José Maria Aznar lors d'une interview à la chaîne de télévision Antena 3 alors qu'on l'interrogeait sur ses intentions.

Tout en refusant de dire s'il soutiendrait à nouveau Rajoy, Aznar a appelé le gouvernement à réduire les impôts et à agir pour l'emploi.

Rajoy critiqué

Son retour en politique serait un coup dur pour Mariano Rajoy, qui bénéficie d'une confortable majorité au parlement et d'une opposition socialiste assez faible, mais qui est contesté au sein de son parti pour sa gestion de la crise économique, de même que pour la tiédeur de sa réaction dans des affaires de corruption mettant en cause des dirigeants du PP.

L'actuel chef du gouvernement espagnol, tout en étant crédité de la stabilisation des finances publiques, est critiqué pour n'avoir pas réussi à tirer le pays de la récession. En Espagne, le taux de chômage représente 27% de la population active.

Quand l'économie espagnole était au plus mal l'an dernier, Rajoy a dû renoncer à ses promesses de campagne pour relever la fiscalité et réduire le montant des retraites.

En juin, il a été contraint de demander un plan de sauvetage de 41 milliards d'euros pour sauver les banques espagnoles, mettant de ce fait l'économie espagnole sous une stricte surveillance internationale. (ats/nxp)

Créé: 22.05.2013, 07h50

Articles en relation

Une enquête est ouverte sur le parti au pouvoir

ESPAGNE Un juge espagnol a mis en examen mardi neuf chefs d'entreprise dans le cadre d'une enquête sur un possible financement occulte du Parti populaire, la formation du Premier ministre de droite Mariano Rajoy. Plus...

Mariano Rajoy nie une corruption «généralisée»

ESPAGNE Face au scandale, le chef du gouvernement espagnol a affirmé mercredi qu'«il n'est pas vrai que la corruption est généralisée» en Espagne. Il réagit ainsi sans le nommer au scandale qui éclabousse son parti conservateur. Plus...

Une pétition réclame la démission de Mariano Rajoy

Corruption Des millions de personnes réclament la démission du chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et des élections anticipées à la suite d'un scandale touchant le parti conservateur au pouvoir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...