Passer au contenu principal

L’Italie déplore le manque de solidarité européenne

La Chine, la Russie, l’Albanie et Cuba viennent en aide à l’Italie, non sans arrière-pensées. Des pays qui comblent le vide laissé par l’UE.

Du personnel médical albanais à son arrivée à l’aéroport de Rome Fiumicino, samedi passé.
Du personnel médical albanais à son arrivée à l’aéroport de Rome Fiumicino, samedi passé.
EPA

Arrivés de Tirana dimanche, 10 médecins et 20 infirmières albanais ont été déployés dès lundi dans les hôpitaux de Bergame et de Brescia, la ligne du front italien de la guerre contre le coronavirus. Un exemple de solidarité d’autant plus généreux que l’Albanie est un pays pauvre qui doit lui aussi faire face à l’épidémie et qui a subi un grave tremblement de terre le 26 novembre dernier. Mais également une formidable occasion de changer l’image du pays des aigles.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.