L'homme d'affaires Ziad Takieddine a été arrêté

Affaire KarachiL'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été arrêté lundi à la gare de Londres, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Il s'apprêtait à rentrer à Paris malgré une interdiction de quitter le territoire français.

L'homme d'affaires Ziad Takieddine.

L'homme d'affaires Ziad Takieddine. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Personnage central de l'«affaire Karachi» mêlant un attentat au Pakistan en 2002 à des soupçons de corruption en France, Takieddine avait obtenu en décembre de récupérer pendant 15 jours son passeport, mais seulement pour se rendre au Sénégal, a précisé la source judiciaire.

Il a été arrêté à la gare Saint-Pancras de Londres. Il devrait être présenté mardi au juge d'instruction Renaud van Ruymbeke, qui pourrait demander qu'il soit à nouveau placé en détention.

Fin d'année difficile

«On lui mène la vie dure un 31 décembre», a dénoncé son avocat, Me Dominique Penin, contacté par l'AFP. Selon lui, Ziad Takieddine «a voulu faire un crochet par Londres pour croiser ses enfants pour les fêtes de fin d'année». «C'est un homme de 64 ans et on l'arrête alors qu'il repartait en France», a déploré l'avocat.

Déjà poursuivi dans le volet financier du dossier Karachi, qui porte sur le financement de la campagne présidentielle de l'ancien Premier ministre français Edouard Balladur en 1995, Takieddine a passé cette année plus de trois mois en détention provisoire après avoir été mis en examen fin mai dans une autre procédure.

L'homme d'affaires, déjà soumis à une interdiction de quitter le territoire dans le cadre du contrôle judiciaire, était soupçonné d'avoir cherché à se procurer contre 200'000 dollars un passeport diplomatique de la République dominicaine, des accusations en forme de «fable» selon ses avocats.

Quinze morts en représailles

L'attentat de Karachi avait fait 15 morts le 8 mai 2002, dont 11 Français. La justice française étudie l'hypothèse selon laquelle cette attaque ne serait pas tant une action d'Al Qaïda qu'une opération de représailles à la décision des autorités françaises d'arrêter le versement de commissions. (ats/nxp)

Créé: 31.12.2013, 14h37

Articles en relation

Takieddine avoue avoir financé Balladur

France Auditionné dans le cadre de l'affaire Karachi en France, Ziad Takieddine a fait état auprès du juge d'un financement occulte de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995. Plus...

L'homme d'affaires Takieddine placé en garde à vue

Affaire Karachi L'homme d'affaire franco-libanais Ziad Takieddine, plusieurs fois mis en examen dans l'affaire Karachi, a été placé jeudi matin en garde à vue. Plus...

Ziad Takieddine déclare la guerre au juge Van Ruymbeke

Interview Le parquet de Paris vient d’ouvrir une information contre l’homme d’affaires franco-libanais, soupçonné d’avoir participé au financement de la campagne d’Edouard Balladur en 1995. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les polices municipales pourraient disparaître
Plus...