Etre «helpers» chez Macron

«Helpers» ça fait branché sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que l’on nomme les militants bénévoles au mouvement En marche!

Gabrielle, 24 ans, «helper» chez Macron.

Gabrielle, 24 ans, «helper» chez Macron. Image: Jean-Noël Cuénod

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Helpers» c’est ainsi que l’on nomme les militants bénévoles chez Macron. «Militants», ça sent un peu la sueur. «Bénévoles», ça fait paroisse Sainte-Catherine. Pas le genre du mouvement En Marche. En revanche, «helpers» ça fait branché sur les réseaux sociaux. Et la branchitude technologisée, c’est nettement leur genre de beauté, aux «helpers».

Ils sont 120 pour s’occuper de la Fête à la Porte de Versailles. Gabrielle, 24 ans est l’une d’entre de ces jeunes bien représentatives de la Macronsphère. Elle vient de décrocher un job dans les institutions internationales. Dans le mouvement En Marche, elle s’occupe de l’accueil des journalistes. 1100 sont accrédités au quartier-général d’Emmanuel Macron, dont 600 étrangers. A-t-elle milité avant d’adhérer à EM? «Pas vraiment. J’avais pris la carte du Parti socialiste après les attentats du Bataclan le 13 novembre 2016 mais dès qu’Emmanuel Macron s’est porté candidat, j’ai aussitôt quitté le PS pour rejoindre En Marche.» Et pourquoi? «Je partage sa vision d’un clivage gauche-droite complètement dépassé aujourd’hui mais qui continue à bloquer la politique. Pour moi, il incarne cette autre politique à laquelle les jeunes aspirent. Une politique à la fois plus concrète et enthousiasmante. Pour la première fois, la coalition des énergies positives peut naître en France. »

Bon, mais En Marche – qui porte les mêmes initiales qu’Emmanuel Macron – n’est créé que pour favoriser une personnalité qui se présente en homme providentiel. Cet aspect un peu «gourou» ne gêne-t-il pas Gabrielle?

«Il n’y a ni homme providentiel ni gourou à En Marche. Le programme a été établi sur la base des 3000 ateliers organisés par la base du mouvement dans les groupes locaux qui sont bien structurés et organisés démocratiquement. EM, ce n’est pas juste un homme, c’est 250 000 adhérents bien décidés à faire entendre leur voix.»

Créé: 23.04.2017, 19h09

Revue de tweets



Articles en relation

Revivez minute par minute la journée et soirée électorales!

Présidentielle française Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle française, avec respectivement 23,75% des voix et 21,53%. Plus...

Macron devant en Guadeloupe et Mélenchon premier en Martinique

Présidentielle Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon arriveraient en tête aux Antilles. Le candidat du PS distancé. François Fillon devancerait ses concurrents à Saint-Barth et Saint-Martin Plus...

Le QG de Macron sous surveillance et attaque de Femen chez Le Pen

Présidentielle française Il faut montrer patte blanche pour atteindre le quartier-général parisien d’En Marche, le mouvement d’Emmanuel Macron, au Palais des Exposition de la Porte de Versailles! Plus...

«Les gens sont inquiets et impatients»

Présidentielle française De nombreux Parisiens se sont levés tôt ce dimanche pour se rendre au bureau de vote de leur quartier. 45,68 millions d’électeurs sont invités à choisir, au premier tour, le président de la République dans 67 000 locaux. Les menaces d’attentats ont conduit au renforcement des mesures de sécurité. Dans les locaux que nous avons visités, elles sont présentes sans être étouffantes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.