La Russie voit la transmission du VIH s'accélérer

SidaA elle seule, la Russie présente autant de personnes infectées par le VIH que «l'ensemble des pays européens».

Ces personnes participent au jour de la chandelle contre le Sida (International AIDS Candlelight Memorial Day) à Moscou.

Ces personnes participent au jour de la chandelle contre le Sida (International AIDS Candlelight Memorial Day) à Moscou. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'épidémie de sida qui continue de s'étendre en Russie va concerner au moins un million de personnes d'ici 2016 et pourrait en affecter deux à trois millions d'ici cinq ans, a alerté jeudi le chef du Centre fédéral russe de lutte contre le sida.

Selon Vadim Pokrovski, interrogé par l'AFP, plus de 930'000 personnes sont actuellement porteurs du virus du sida en Russie, soit presque deux fois plus qu'en 2010, quand le pays en comptait 500'000.

La barre symbolique du million de malades du VIH pourrait être dépassée d'ici début 2016, et «si aucune mesure drastique n'est prise, le nombre de patients infectés par le VIH pourrait atteindre les deux à trois millions d'ici quatre ou cinq ans», a prévenu le spécialiste.

«La Russie est un des rares pays au monde où le nombre de contaminations continue d'augmenter», a-t-il affirmé.

Des mesures inefficaces

Au cours du premier trimestre 2015, au moins 30'000 personnes avaient été infectées par le virus, soit une hausse de 10% par rapport à l'année précédente, a précisé M. Pokrovski aux agences de presse russes.

En comparaison, l'Allemagne ne recense qu'un millier de nouveaux malades chaque année, a-t-il affirmé. A elle seule, la Russie présente autant de personnes infectées par le VIH que «l'ensemble des pays européens» selon ce spécialiste.

«Cela montre que les mesures prises par le gouvernement sont inefficaces» a-t-il regretté auprès de l'AFP, imputant la hausse de l'épidémie à l'échec de la politique de promotion des valeurs traditionnelles et conservatrices par le Kremlin.

En Allemagne, rappelle-t-il, «les enfants apprennent qu'il faut utiliser un préservatif», tandis qu'en Russie, selon lui, ces mesures préventives ne sont pas mises en place, l'Eglise orthodoxe, de plus en plus influente en Russie, s'y opposant.

Même si des mesures draconiennes sont prises dès maintenant, le taux d'infection continuera d'augmenter pendant deux à trois ans «par inertie», prévient M. Pokrovski.

L'OMS a déjà sonné l'alarme

Si la consommation de drogues par injection intraveineuse est le principal vecteur de contamination, la transmission du virus par voie sexuelle a connu une hausse jusqu'à représenter plus de 41% des nouveaux cas, a-t-il estimé.

«Les statistiques montrent que la contamination par le biais de rapports sexuels hétérosexuels est en augmentation», ajoute Vadim Pokrovski.

«La transmission (du VIH) touche les personnes âgées de 25 à 35 ans», explique-t-il. «Ils meurent lorsqu'ils ont environ 35 ans».

Fin novembre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait alerté sur une forte hausse des contaminations au VIH en Russie et dans les anciennes républiques soviétiques, alors qu'elles stagnent en Europe de l'ouest.

Un taux d'infection élevé

Selon l'OMS, en additionnant les pays européens et ceux de l'ex-URSS, la Russie est le pays où le taux d'infection est le plus élevé (55,6 pour 100'000 habitants), devant l'Ukraine (39,4) et l'Estonie (24,6).

Environ 192'000 personnes sont décédées du sida en Russie depuis la fin des années 1980.

En 2013, 35 millions de personnes vivaient avec le VIH, selon les chiffres de l'ONUSIDA. Depuis le début de l'épidémie, environ 78 millions de personnes ont été infectées et 39 millions sont décédées de maladies liées au sida.

(smk/afp/nxp)

Créé: 14.05.2015, 20h18

Articles en relation

«Imprimé avec le sang de personnes séropositives»

Sensibilisation Une agence suisse a conçu une campagne imprimée avec de l'encre à base de sang de personnes atteintes du Sida. L'objectif? Sensibiliser les lecteurs. Plus...

Des autotests rapides de dépistage du VIH en vente libre

Royaume-Uni Les «autotests» qui permettent en quelques minutes et sans supervision médicale de savoir si l'on est porteur du virus du sida sont en vente sur Internet au Royaume-Uni. Plus...

Love Life se penche sur l'état grippal après le sexe

Sida Fièvre, fatigue, ganglions: les personnes qui viennent d'être infectées par le VIH présentent souvent des signes proches de la grippe. L'OFSP lance ainsi sa nouvelle campagne contre le sida. Plus...

Sida: les grands singes sont bien à l'origine du virus

Cameroun On connaît désormais l'origine des quatre variantes du sida. Outre les chimpanzés, les gorilles du Cameroun ont transmis le virus à l'homme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...