Passer au contenu principal

Les «gilets jaunes» inventent la nouvelle lutte des classes

Le sociologue Luc Rouban publie la première étude cernant le profil social et politique des acteurs de la crise.

Place de la Bastille, une douzaine de «gilets jaunes» face aux milliers de «foulards rouges» qui soutiennent le gouvernement.
Place de la Bastille, une douzaine de «gilets jaunes» face aux milliers de «foulards rouges» qui soutiennent le gouvernement.
EPA/ETIENNE LAURENT

La lutte des classes éteinte et le clivage gauche-droite dépassé? L’économie numérique et globalisée était censée balayer ces vieux concepts. Les voilà qui reprennent de vives couleurs. Ou plutôt une seule, jaune. C’est l’une des leçons à tirer de l’étude de Luc Rouban, directeur de recherches à Sciences Po. Elle vient de paraître avec le Baromètre de la confiance politique du Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po à Paris).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.