Passer au contenu principal

Un général algérien renvoyé des HUG pour libérer de la place

Abdelhamid Ghriss souhaitait prolonger son séjour à Genève après une opération. Il a été prié de rentrer à Alger.

Le général Abdelhamid Ghriss.
Le général Abdelhamid Ghriss.
DR

Un haut gradé de l’armée algérienne qui était hospitalisé à l’Hôpital cantonal de Genève (HUG) a été contraint de plier bagage et de libérer son lit pour soulager le personnel médical, confronté à une surcharge de travail à cause de l’épidémie de Covid-19. L’établissement hospitalier qui avait accueilli l’ancien président Abdelaziz Bouteflika en mars 2019 prodigue aussi des soins à d’autres personnalités algériennes. Parmi elles, le général major Abdelhamid Ghriss, secrétaire général du Ministère de la défense nationale depuis septembre 2018. Il est l’un des hommes clés de l’appareil militaire algérien. Un personnage incontournable, qui a notamment la haute main sur les contrats d’armement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.