Passer au contenu principal

Le G7 de l’égalité voulait offrir un bouquet au monde: on attendra!

Le G7 devait publier une liste de lois exemplaires pour assurer l’égalité entre femmes et hommes. Raté, ce sera pour juillet…

Pour Marlène Schiappa, ministre atypique et inventive, «aucun pays, absolument aucun pays n’a réalisé la parfaite égalité entre les femmes et les hommes».
Pour Marlène Schiappa, ministre atypique et inventive, «aucun pays, absolument aucun pays n’a réalisé la parfaite égalité entre les femmes et les hommes».
AFP

Quelques jours auparavant, lors d’une séance informelle avec des journalistes, la jeune secrétaire d’État chargée de l’Égalité, Marlène Schiappa, en faisait presque une promesse: avant la fin de la semaine, elle et ses collègues du G7 feraient un pas significatif et très concret pour avancer vers l’égalité entre les femmes et les hommes! Ils allaient présenter un catalogue des lois les plus efficaces et les plus importantes pour y parvenir, un catalogue non pas dressé par des politiciens mais par des figures incontestables de la lutte pour les femmes, et chaque pays du G7 prendrait l’engagement d’adapter au moins une de ces lois à son arsenal législatif.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.