Passer au contenu principal

François Hollande conduit sa guerre contre Daech

Le président français entame un marathon diplomatique pour construire une coalition contre le groupe Etat islamique. Manière aussi d’accréditer son statut de puissance mondiale

François Hollande accueillait hier à l’Elysée David Cameron pour un petit-déjeuner. Ce dernier fera la demande à son parlement jeudi de pouvoir bombarder le groupe Etat islamique en Syrie.
François Hollande accueillait hier à l’Elysée David Cameron pour un petit-déjeuner. Ce dernier fera la demande à son parlement jeudi de pouvoir bombarder le groupe Etat islamique en Syrie.
AFP

François Hollande et le premier ministre britannique David Cameron se recueillent devant le Bataclan à Paris. C’était hier, lundi, la première image forte d’un marathon diplomatique hors du commun entamé par le président de la République. Quasi au même moment, les Rafale décollaient du porte-avions Charles de Gaulle, arrivé en Méditerranée orientale, pour continuer les frappes contre les positions du groupe Etat islamique (Daech) en Syrie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.