Passer au contenu principal

«La France pense à 2017 et non à répondre aux attentats»

Avec Chérie, je vais à Charlie, la veuve de Georges Wolinski accuse.

Maryse Wolinski met en cause les failles de sécurité qui ont entouré la tragédie du 7 janvier. Le terrorisme devrait durer selon elle
Maryse Wolinski met en cause les failles de sécurité qui ont entouré la tragédie du 7 janvier. Le terrorisme devrait durer selon elle
ASTRID DI CROLLALLANZA

Maryse Wolinski parle de repli sur soi pour gérer le deuil. Puis de «colère et de révolte». La veuve du dessinateur Wolinski publie un livre témoignage de leur vie commune, de leur amour, mais qui met aussi en accusation les manquements à la sécurité qui ont rendu possible l’attaque de Charlie Hebdole 7 janvier 2015. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.