Les ultimes sondages confirment la finale Macron - Le Pen

Présidentielle françaiseL’attentat de jeudi a eu des conséquences mais n’a pas bouleversé les sondages. Emmanuel Macron pointe en tête avec 24% suivi de Marine Le Pen à 23%. François Fillon (20,5%) et Jean-Luc Mélenchon (18,5%) sont éliminés.

Emmanuel Macron serait favori.

Emmanuel Macron serait favori. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Emmanuel Macron autour des 24% et Marine Le Pen qui flirte au-dessus de 23%. Voici les estimations de vote que les sondeurs ont réussi à capter dans les dernières heures de la campagne présidentielle française.

Ce résultat, qui désigne le ticket finaliste, a été pour partie mesuré après l’attentat sur les Champs-Elysées de Paris, jeudi soir.

Si ce scénario se confirme dimanche dans les urnes, le coup de tonnerre sera exceptionnel. Le président du mouvement En Marche! Emmanuel Macron et la présidente du FN Marine Le Pen, deux outsiders, auront en effet éliminé les candidats des deux grands partis gouvernementaux français. Ni les Républicains ni le PS ne seraient au second tour. Inédit sous la Ve République.

François Fillon est, lui, crédité de 20,5% des voix. En troisième position. Il est donc éliminé. Tout comme Jean-Luc Mélenchon qui avec un 18,5% réalise un score canon. Le leader des Insoumis se positionne désormais comme le centre de gravité de la gauche. Car Benoît Hamon, candidat du PS, pointerait autour des 7%. Une dégringolade incroyable pour le candidat du parti de François Hollande, encore président de la République. Dans les petits candidats, Nicolas Dupont-Aignan s’en sort à 3%. Jean Lassalle comme François Asselineau atteindraient le 1%.

L’ordre du ticket ?

A noter que pour tous les sondeurs, l’attentat de jeudi a eu des répercussions mais n’a rien bouleversé. La droite et les politiciens expérimentés bénéficient le plus souvent d’un mouvement en leur faveur. Aussi, Marine Le Pen et François Fillon ont pris 1% en 24heures, tandis qu’Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon reculent de 0,5%. Mais ce sursaut de la préoccupation sécuritaire apparaît comme insuffisant pour modifier un vote qui s’est cristallisé ces derniers jours.

L’ordre d’arrivée du ticket gagnant pourrait encore changer. Le retard du troisième, François Fillon, est au-dessus de la marge d’erreur des enquêtes d’opinion. Reste la vérité de l’isoloir: demain dans toute la France. (TDG)

Créé: 22.04.2017, 15h05

Articles en relation

Terreur et coups de théâtre: la folle campagne 2017

Présidentielle française A quelques heures du 1er tour, quatre candidats rêvent de qualification. A part Marine Le Pen, pas un seul des favoris d’il y a une année n’est en course. Récit. Plus...

«Macron représente une parenthèse urgente et nécessaire»

Présidentielle en France L’essayiste Jacques Attali soutient Emmanuel Macron. Cet intellectuel français analyse la situation du pays et les attentes d’une France qui «pense que ça peut être mieux demain». Plus...

Les élus suisses jugent la France dans un état décadent

Elections françaises Macron est qualifié «d’ectoplasme» ou de «valise vide». Fillon émerge comme le choix par défaut en dépit de ses casseroles. Plus...

Le tiercé gagnant pour la présidentielle française

Analyse Les Français vont voter en majorité à droite. Mais le premier tour sera disputé entre Fillon, Macron, Le Pen et Mélenchon. Revue des chances de chacun. Plus...

Pourquoi les Suisses se passionnent pour la présidentielle française

Elysée Découvrez les 6 raisons qui font que les Helvètes raffolent de Macron, Fillon, Mélenchon, le Pen ou Hamon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...