Passer au contenu principal

Fillon prié de rendre l'argent non utilisé

Les Républicains souhaitent que leur candidat à l'élection présidentielle restitue le reste de la cagnotte de campagne, soit 3 millions d'euros.

La campagne de François Fillon a été financée par près de dix millions d'euros de bénéfices issus du vote de la primaire.
La campagne de François Fillon a été financée par près de dix millions d'euros de bénéfices issus du vote de la primaire.
AFP

Le parti français de droite Les Républicains (LR) a lancé dimanche un appel du pied à son candidat malheureux à l'élection présidentielle, François Fillon, pour que son micro-parti lui rende trois millions d'euros non utilisés pendant sa campagne.

«Je pense effectivement, les financements qui ont été liés à la campagne des présidentielles par une primaire qui a été portée par le parti Les Républicains doivent revenir au parti LR», a déclaré le chef de file des députés du parti de droite Christian Jacob, sur BFMTV. «Je pense que cela serait sain».

Inculpé en mars

Plombé par un scandale d'emplois fictifs présumés accordés à sa famille et payés sur les deniers publics, M. Fillon a été éliminé au premier tour de la présidentielle, alors qu'il était parti favori de la course au terme d'un quinquennat socialiste très impopulaire. Il a été inculpé en mars pour «détournement de fonds publics» et «recel d'abus de biens sociaux».

Fondé en 2001 par M. Fillon, le micro-parti Force Républicaine, qui revendique quelques milliers de membres, a plus de trois millions d'euros dans ses caisses.

La campagne présidentielle de l'ex-Premier ministre a été financée par près de dix millions d'euros de bénéfices issus du vote de la primaire (deux euros par tour), ainsi que par des dons encaissés par Force Républicaine.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.