Passer au contenu principal

La famille de Leonarda veut obtenir un titre de séjour

L'avocate de la famille de Leonarda Dibrani a déposé lundi dans la soirée un recours devant le tribunal administratif de Besançon, pour demander l'obtention d'un titre de séjour pour les parents de la collégienne rom.

Leonarda voulait rentrer en France avec sa famille.La justice a rejeté ce mardi toutes les requêtes de la famille Dibrani. (28 janvier 2014)
Leonarda voulait rentrer en France avec sa famille.La justice a rejeté ce mardi toutes les requêtes de la famille Dibrani. (28 janvier 2014)
AFP
Leonarda Dibrani, 15 ans, a été expulsée de France le 9 octobre 2013 vers le Kosovo avec sa famille.
Leonarda Dibrani, 15 ans, a été expulsée de France le 9 octobre 2013 vers le Kosovo avec sa famille.
AFP
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui a écourté vendredi 18 octobre son voyage aux Antilles, est au cœur des critiques. Une partie de l'opposition, le parti communiste et l'opinion publique attendent de lui des explications sur l'affaire Leonarda.
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui a écourté vendredi 18 octobre son voyage aux Antilles, est au cœur des critiques. Une partie de l'opposition, le parti communiste et l'opinion publique attendent de lui des explications sur l'affaire Leonarda.
AFP
1 / 9

La famille de Leonarda Dibrani veut obtenir un titre de séjour en France et a déposé un recours dans ce sens devant le tribunal administratif de Besançon.

La date d'audience devant le tribunal administratif devrait être fixée sous trois mois, a indiqué l'avocate de la famille, Me Brigitte Bertin, qui avait jusqu'à lundi minuit pour déposer un recours pour chacun des deux parents Dibrani.

Le recours sollicite l'annulation du refus de titre de séjour, portant obligation de quitter le territoire français (OQTF), prononcé par le préfet du Doubs le 19 juin à l'encontre des parents Dibrani et l'obtention d'un titre de séjour «vie privée et familiale».

La famille, qui avait fait une demande d'aide juridictionnelle pour engager ce recours, a été renvoyée début octobre au Kosovo, son pays d'origine, avant l'expiration du délai légal de dépôt devant la juridiction administrative.

Le jour de l'expulsion, le 9 octobre, la police était allée chercher leur fille de 15 ans, Leonarda, à la descente d'un bus scolaire alors qu'elle participait à une sortie avec sa classe, créant une tempête politique.

Les parents de la famille Dibrani et leurs sept enfants, dont quatre sont en âge d'être scolarisés, sont arrivés irrégulièrement en France le 26 janvier 2009, après avoir vécu plusieurs années en Italie.

Leurs demandes d'obtention du droit d'asile ou de régularisation au titre de la circulaire Valls du 28 novembre 2012 ont toutes été rejetées.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.