Extinction Rebellion va durcir ses actions de blocage

LondresÀ Londres, 9500 activistes comptent bloquer une bande de 4 km de long en plein centre-ville. Ils veulent des avancées concrètes en matière de lutte contre le dérèglement climatique.

Extinction Rebellion lors de sa précédente manifestation à Londres.

Extinction Rebellion lors de sa précédente manifestation à Londres. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les activistes environnementaux d’Extinction Rebellion effectueront lundi leur grand retour. En avril dernier, le blocage d’artères d’une poignée de grandes villes avait été remarqué, sans aboutir à la moindre avancée politique. Afin d’obtenir des résultats palpables, le groupe a décidé de frapper beaucoup plus fort. «À Londres, 9500 activistes se sont déjà inscrits pour participer aux actions à partir de lundi, soit cinq fois plus qu’en avril», assure Joel Scott-Halkes, un militant de 27 ans très énergique. «En tout, nous pourrions être entre 20 000 et 30 000 sur le terrain.»

Concrètement, «les rebelles», comme ils se surnomment, bloqueront une zone longue de 4 kilomètres entre Trafalgar Square et Lambeth Bridge, dans laquelle se situent le 10 Downing Street, la demeure officielle du premier ministre, le parlement de Westminster et presque l’intégralité des ministères. «Nous nous assiérons au milieu de toutes les voies d’accès aux bâtiments gouvernementaux», poursuit le jeune Anglais.

Afin de pouvoir bloquer la circulation et compliquer leur arrestation, les activistes prévoient de s’attacher, voire de se coller les uns aux autres ou au sol. «Le bitume est très poreux, donc la superglu permet d’être vraiment bien collés à la route», explique Linda Doyle, une Irlandaise de 27 ans. «La police doit donc être précautionneuse, pour éviter de nous arracher la peau des mains, et elle dispose d’équipes spéciales pour nous décoller.» Samedi et dimanche, les participants pourront se former aux risques liés aux arrestations et à la connaissance de leurs droits. Le budget pour ces deux semaines d’actions est estimé à 1,2 million d’euros, destiné à couvrir les frais de tracts, posters, nourriture et toilettes publiques temporaires.

Outre Londres, les opérations les plus importantes seront menées à Paris, Madrid, Amsterdam, Berlin, New York, Washington, Buenos Aires et dans les principales métropoles australiennes. Au total, plus de 60 villes autour du globe devraient être concernées. Les activistes mettent en avant trois revendications: des déclarations officielles de leurs gouvernements respectifs sur la réalité de l’urgence climatique, des mesures concrètes pour réduire les émissions de CO2 à 0% d’ici à 2025 et enfin la création par les autorités d’assemblées citoyennes, parties prenantes des décisions politiques en matière environnementale.

«Lors de notre action en avril, certains dirigeants politiques ont symboliquement déclaré l’état d’urgence environnementale, sans doute parce qu’ils pensaient que cela nous calmerait», indique Robin Boardman, 21 ans. «Notre principale demande est donc d’être intégrés à leur prise de décision.»

Les organisateurs actuels d’Extinction Rebellion sont critiqués par de nombreux médias britanniques pour être des enfants gâtés issus de la bourgeoisie blanche britannique. Le mouvement a pourtant vu le jour en avril 2018, lors d’une réunion d’une dizaine d’activistes organisée à Stroud, dans l’ouest de l’Angleterre, dans la maison de Gail Bradbrook, une professeure en sciences moléculaires de 47 ans, en compagnie de Simon Bramwell, un ouvrier du secteur de la construction de 46 ans, et de Roger Hallam, 53 ans, un ancien agriculteur. La conscience environnementale n’est donc pas qu’une affaire de classe moyenne supérieure.

Créé: 04.10.2019, 20h49

Articles en relation

L'action d'Extinction Rébellion à Berne

En direct Les manifestants se sont réunis ce jeudi matin à Berne pour déverser des seaux de faux sang sur la place Fédérale. Plus...

Des activistes colorent la Limmat en vert

Zurich Les eaux de la rivière zurichoise ont été colorées en vert ce mardi après-midi par des activistes du mouvement écolo «Extinction Rebellion». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...