Passer au contenu principal

A droite, la primaire de toutes les promesses et de tous les dangers

Juppé et Fillon sont partants. Sarkozy pas encore. Chez les Républicains, la primaire chauffe déjà les esprits. Ces jours, c'est NKM qui s'est lancée.

Candidat déclaré. (né en 1945) Le favori des sondages. La personnalité de droite la plus aimée des Français. Il pourrait être le candidat du rassemblement. Le sage au-dessus de la mêlée.
Candidat déclaré. (né en 1945) Le favori des sondages. La personnalité de droite la plus aimée des Français. Il pourrait être le candidat du rassemblement. Le sage au-dessus de la mêlée.
Nicolas Tucat, AFP
Candidat déclaré. (né en 1969) L'ex ministre de l'agriculture se présente comme le renouveau et veut incarner la nouvelle génération d'une droite française décomplexée mais conservatrice.
Candidat déclaré. (né en 1969) L'ex ministre de l'agriculture se présente comme le renouveau et veut incarner la nouvelle génération d'une droite française décomplexée mais conservatrice.
MATTHIEU ALEXANDRE, AFP
Candidate pressentie.(née en 1946) L'ancienne ministre des Affaires étrangères est de plus en plus active. Elle devrait se déclarer fin avril.
Candidate pressentie.(née en 1946) L'ancienne ministre des Affaires étrangères est de plus en plus active. Elle devrait se déclarer fin avril.
Martin Bureau, AFP
1 / 8

Neuf candidats sur la ligne de départ… Excusez du peu! Pour la première primaire de son histoire, la droite fait fort! Ce succès s’explique aussi parce que l’issue de la primaire des Républicains (ex-UMP), qui se tiendra les 20 et 27 novembre 2016, devrait décider déjà de la présidentielle 2017. Celui de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon ou Bruno le Maire – pour ne citer quelques favoris – qui sortira vainqueur de la bataille des Républicains a toutes les chances d’être le 8e président de la Ve République élu en mai 2017. Car ni la gauche (PS et ses alliés), ni le FN ne semblent réellement en mesure de l’emporter.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.