Passer au contenu principal

Dominique de Villepin: «Il faut remettre l’Etat au service des Français»

Dans son dernier livre, l’ancien premier ministre Dominique de Villepin analyse le passé autant qu’il propose des pistes. Interview

Dominique de Villepin: «On a entendu des prises de positions très fortes de Donald Trump dénonçant des accords commerciaux. Là encore, nous avons encore plus de raisons d’affirmer notre vision d’un libre-échange maîtrisé, civilisé.»
Dominique de Villepin: «On a entendu des prises de positions très fortes de Donald Trump dénonçant des accords commerciaux. Là encore, nous avons encore plus de raisons d’affirmer notre vision d’un libre-échange maîtrisé, civilisé.»
AFP

Dominique de Villepin (63 ans) parcourt désormais la planète comme avocat international et conseiller. Ce proche de Jacques Chirac, qui a toujours été au centre de l’appareil d’Etat français – secrétaire général de l’Elysée, ministre des Affaires étrangères, ministre de l’Intérieur, premier ministre – porte un regard lucide sur l’incapacité de la politique à dépasser le court terme. «La raison est plus lente que la passion qui voyage comme l’éclair. La peur et la colère se portent bien, malheureusement», résume Dominique de Villepin, qui ressemble à l’homme en mouvement de la BD et du film Quai d’Orsayqu’il a inspirés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.