Crise grecque: les événements heure par heure

RéférendumLe président français et la chancelière allemande estiment que Tsipras doit faire «des propositions sérieuses».

Créé: 06.07.2015, 15h26

Galerie photo

Le référendum grec vu par les dessinateurs

Le référendum grec vu par les dessinateurs Il fallait s'y attendre: le référendun en Grèce a fait la joie des dessinateurs.

Articles en relation

Le «non» grec fait la une des journaux européens

Revue de presse Le «non» massif des Grecs à la poursuite d'une austérité drastique imposée de l'extérieur est à la fois «une victoire politique» pour Tsipras et «un séisme» pour l'Europe. Plus...

Tsipras au peuple grec: «Prenez votre destin en mains»

Référendum Après avoir glissé son bulletin dans l'urne, le premier ministre grec Alexis Tsipras a souligné que «personne ne pouvait ignorer le message de détermination d'un peuple». Plus...

Wolfgang Schäuble: «Le problème grec est gérable»

Crise de la dette «Même si l'on avait affaire à l'effondrement de quelques banques, le risque de contagion serait relativement faible», estime le ministre allemand des Finances à la veille du référendum grec. Plus...

Varoufakis accuse les créanciers de la Grèce de «terrorisme»

Crise de la dette A la veille du référendum historique, le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis a accusé samedi les créanciers du pays de vouloir «humilier les Grecs». Plus...

Alexis Tsipras rejoint la manifestation du «non» au référendum

Crise grecque Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a rejoint vendredi soir ses partisans qui manifestaient pour le «non» au référendum. Un rassemblement pour le «oui» avait lieu en même temps également à Athènes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.