Passer au contenu principal

«Nous devons éliminer les djihadistes avant leur retour!»

L’ex-magistrat antiterroriste Alain Marsaud prône des mesures radicales contre les djihadistes français. Le député LR devance les conclusions de l’enquête parlementaire présentée ce matin, qui ne le satisfont pas.

«Quelque 2000 Français, hommes et femmes, sont partis dans les zones de conflit en Syrie, Irak ou Libye. Il y aurait aussi environ 400 mineurs. Ces enfants partis avec les adultes ou nés sur place vont revenir en France. Et que fait-on?» avance Alain Marsaud
«Quelque 2000 Français, hommes et femmes, sont partis dans les zones de conflit en Syrie, Irak ou Libye. Il y aurait aussi environ 400 mineurs. Ces enfants partis avec les adultes ou nés sur place vont revenir en France. Et que fait-on?» avance Alain Marsaud

«Nous devons éliminer les djihadistes avant leur retour. Ils représentent un danger pour nos concitoyens!» Alain Marsaud, député Les Républicains (LR), a fait différentes propositions radicales au parlement français. Il est membre de la «commission d’enquête parlementaire relative aux moyens mis en œuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015». Cette dernière présente ses propositions ce matin. Pourtant, Alain Marsaud, ancien juge antiterroriste, craint que les conclusions ne soient pas à la hauteur de la menace.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.