Passer au contenu principal

Dounia Bouzar: «Daech emploie des méthodes sectaires»

Cette ancienne éducatrice de terrain a créé le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI).

Dounia Bouzar, à la tête du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam (CPDSI).
Dounia Bouzar, à la tête du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam (CPDSI).

Spécialiste du «désembrigadement» des jeunes séduits par le djihad, Dounia Bouzar a créé le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI). Désormais mandatée par le ministère de l'Intérieur, cette anthropologue du fait religieux vient de publier «la vie après Daesh» qui relate ses expériences avec les familles et les jeunes en voie de radicalisation. A la lumière des attentats récents qui ont vu les terroristes se muer en kamikazes, ses analyses sur la nature sectaire de l’Etat islamique ont trouvé une illustration tragique. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.