Passer au contenu principal

La Crimée s'auto-proclame indépendante de l'Ukraine

Les députés du Parlement pro-russe de Crimée ont déclaré mardi la péninsule indépendante de l'Ukraine, étape préalable avant le référendum de dimanche pour permettre son rattachement à la Russie.

Après avoir annoncé un cessez-le-feu «sous peu», Petro Porochenko a également promis mercredi l'amnistie «à ceux qui déposeront les armes et à ceux qui n'auront pas commis de crimes graves». (18 juin 2014)
Après avoir annoncé un cessez-le-feu «sous peu», Petro Porochenko a également promis mercredi l'amnistie «à ceux qui déposeront les armes et à ceux qui n'auront pas commis de crimes graves». (18 juin 2014)
AFP
A la tête de l'OSCE, Didier Burkhalter va rencontrer Vladimir Poutine mercredi à Morscou par parler de la crise ukrainienne. (6 mai 2014)
A la tête de l'OSCE, Didier Burkhalter va rencontrer Vladimir Poutine mercredi à Morscou par parler de la crise ukrainienne. (6 mai 2014)
Keystone
Des soldats ukrainiens montent la garde à l'entrée de la ville de Slaviansk. Selon le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov,« Plus de 30» insurgés pro-russes et 4 soldats ukrainiens ont été tués lors des récents combats dans la zone de Slaviansk » (Mardi 6 mai 2014)
Des soldats ukrainiens montent la garde à l'entrée de la ville de Slaviansk. Selon le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov,« Plus de 30» insurgés pro-russes et 4 soldats ukrainiens ont été tués lors des récents combats dans la zone de Slaviansk » (Mardi 6 mai 2014)
AFP
Tous les vols en provenance et en direction de l'aéroport de la ville de Donesk (est de l'Ukraine) sont «temporairement suspendus», a annoncé le service de presse de l'aéroport, sans donner d'explication. (Mardi 6 mai 2014)
Tous les vols en provenance et en direction de l'aéroport de la ville de Donesk (est de l'Ukraine) sont «temporairement suspendus», a annoncé le service de presse de l'aéroport, sans donner d'explication. (Mardi 6 mai 2014)
AFP
Tirs à l'arme lourde, ambulances emmenant morts et blessés, les combats faisaient rage lundi tout près de Slaviansk, à six kilomètres d'un avant-poste des troupes ukrainiennes où le chef de la Garde nationale et le ministre de l'Intérieur s'étaient déplacés en personne. (Lundi 5 mai 2014)
Tirs à l'arme lourde, ambulances emmenant morts et blessés, les combats faisaient rage lundi tout près de Slaviansk, à six kilomètres d'un avant-poste des troupes ukrainiennes où le chef de la Garde nationale et le ministre de l'Intérieur s'étaient déplacés en personne. (Lundi 5 mai 2014)
AFP
Des soldats ukrainiens sur pied de guerre. Des échanges de tirs intenses se sont produits plusieurs heures durant  dans la périphérie du bastion insurgé pro-russe de Slaviansk. (Lundi 5 mai 2014)
Des soldats ukrainiens sur pied de guerre. Des échanges de tirs intenses se sont produits plusieurs heures durant dans la périphérie du bastion insurgé pro-russe de Slaviansk. (Lundi 5 mai 2014)
AFP
Un pro-russe pose devant une succursale de la Privatbank. La première banque de l'Ukraine a décidé de fermer ses portes à Donetsk, notamment pour des raisons de manque de sécurité (5 mai 2014)
Un pro-russe pose devant une succursale de la Privatbank. La première banque de l'Ukraine a décidé de fermer ses portes à Donetsk, notamment pour des raisons de manque de sécurité (5 mai 2014)
Keystone
Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk accuse les Russes d'avoir programmer les violences d'Odessa. (4 mai 2014)
Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk accuse les Russes d'avoir programmer les violences d'Odessa. (4 mai 2014)
AFP
L'armée ukrainienne a pris position et établi un checkpoint près de la ville de Slaviansk, dans l'est du pays en proie à de nouvelles violences sous la pression des insurgés pro-russes. (4 mai 2014).
L'armée ukrainienne a pris position et établi un checkpoint près de la ville de Slaviansk, dans l'est du pays en proie à de nouvelles violences sous la pression des insurgés pro-russes. (4 mai 2014).
Reuters
L'armée ukrainienne a pris position et établi un checkpoint près de la ville de Slaviansk, dans l'est du pays en proie à de nouvelles violences sous la pression des insurgés pro-russes. (4 mai 2014).
L'armée ukrainienne a pris position et établi un checkpoint près de la ville de Slaviansk, dans l'est du pays en proie à de nouvelles violences sous la pression des insurgés pro-russes. (4 mai 2014).
AFP
Les observateurs de l'OCDE libérés par les séparatistes atterrissent à Berlin. (3 mai 2014)
Les observateurs de l'OCDE libérés par les séparatistes atterrissent à Berlin. (3 mai 2014)
AFP
L'Allemand Axel Schneider, leader des observateurs de l'OSCE, libérés à Slaviansk. (3 mai 2014)
L'Allemand Axel Schneider, leader des observateurs de l'OSCE, libérés à Slaviansk. (3 mai 2014)
Keystone
Les observateurs de l'OSCE (en photo le 27 avril lors d'une conférence de presse), qui étaient détenus en otages  par les pro-Russes, ont été libérés.(3 mai 2014).
Les observateurs de l'OSCE (en photo le 27 avril lors d'une conférence de presse), qui étaient détenus en otages par les pro-Russes, ont été libérés.(3 mai 2014).
Keystone
Les troupes ukrainiennes ont repris le QG des services de sécurité (SBU) à Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine. (4 mai 2014).
Les troupes ukrainiennes ont repris le QG des services de sécurité (SBU) à Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine. (4 mai 2014).
Reuters
L'armée ukrainienne a mené samedi à l'aube une nouvelle offensive contre les séparatistes pro-russes près de Kramatorsk, dans l'est du pays. (3 mai 2014).
L'armée ukrainienne a mené samedi à l'aube une nouvelle offensive contre les séparatistes pro-russes près de Kramatorsk, dans l'est du pays. (3 mai 2014).
Keystone
Des pompiers évacuent un blessé victime de l'incendie d'un immeuble qui a fait selon un nouveau bilan 31 morts à Odessa. (3 mai 2014)
Des pompiers évacuent un blessé victime de l'incendie d'un immeuble qui a fait selon un nouveau bilan 31 morts à Odessa. (3 mai 2014)
Keystone
Près de 40 personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes, a annoncé le ministère de l'Intérieur. (2 mai 2014)
Près de 40 personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes, a annoncé le ministère de l'Intérieur. (2 mai 2014)
Reuters
Près de 40 personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes, a annoncé le ministère de l'Intérieur. (2 mai 2014)
Près de 40 personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes, a annoncé le ministère de l'Intérieur. (2 mai 2014)
Reuters
Trente-huit personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes. (2 mai 2014)
Trente-huit personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes. (2 mai 2014)
Twitter
Trente-huit personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes, a annoncé le ministère de l'Intérieur. «En marge d'affrontements, un incendie d'origine criminelle s'est déclaré» dans la Maison des Syndicats, a indiqué le ministère. «38 personnes sont mortes - 30 intoxiquées par l'oxyde de carbone et huit en sautant par la fenêtre», selon la même source. (2 mai 2014)
Trente-huit personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes, a annoncé le ministère de l'Intérieur. «En marge d'affrontements, un incendie d'origine criminelle s'est déclaré» dans la Maison des Syndicats, a indiqué le ministère. «38 personnes sont mortes - 30 intoxiquées par l'oxyde de carbone et huit en sautant par la fenêtre», selon la même source. (2 mai 2014)
Keystone
Trente-huit personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes. (2 mai 2014)
Trente-huit personnes ont péri dans un incendie dans un immeuble à Odessa (sud de l'Ukraine) à la suite d'affrontements qui ont opposé vendredi des partisans de l'unité de l'Ukraine et des militants pro-russes. (2 mai 2014)
Keystone
Barack Obama a menacé vendredi la Russie de nouvelles sanctions 'sectorielles' si les élections en Ukraine du 25 mai venaient à être perturbées, lors d'une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel. (2 mai 2014)
Barack Obama a menacé vendredi la Russie de nouvelles sanctions 'sectorielles' si les élections en Ukraine du 25 mai venaient à être perturbées, lors d'une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel. (2 mai 2014)
Keystone
Un soldat ukrainien monte la garde à un  checkpoint . L'armée ukrainienne a mené une vaste offensive sur Slaviansk, bastion de la rébellion armée pro-russe. (Vendredi 2 mai 2014)
Un soldat ukrainien monte la garde à un checkpoint . L'armée ukrainienne a mené une vaste offensive sur Slaviansk, bastion de la rébellion armée pro-russe. (Vendredi 2 mai 2014)
AFP
Les autorités ukrainiennes exigent des 'terroristes' qu'ils 'libèrent les otages, déposent leurs armes et quittent les bâtiments', a indiqué le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov (Vendredi 2 mai 2014)
Les autorités ukrainiennes exigent des 'terroristes' qu'ils 'libèrent les otages, déposent leurs armes et quittent les bâtiments', a indiqué le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov (Vendredi 2 mai 2014)
AFP
Deux hélicoptères ont été abattus à Slaviansk et deux militaires tués (2 mai 0214)
Deux hélicoptères ont été abattus à Slaviansk et deux militaires tués (2 mai 0214)
AFP
Un pilote d'hélicoptère blessé a été capturé vendredi matin (02 mai).
Un pilote d'hélicoptère blessé a été capturé vendredi matin (02 mai).
Twitter, AFP
Les forces de sécurité ukrainiennes ont lancé une opération de grande ampleur pour reprendre la ville de Slaviansk dans l'est de l'Ukraine. (2 mai 2014)
Les forces de sécurité ukrainiennes ont lancé une opération de grande ampleur pour reprendre la ville de Slaviansk dans l'est de l'Ukraine. (2 mai 2014)
Twitter
Les forces de sécurité ukrainiennes ont lancé une opération de grande ampleur pour reprendre la ville de Slaviansk dans l'est de l'Ukraine. (2 mai 2014)
Les forces de sécurité ukrainiennes ont lancé une opération de grande ampleur pour reprendre la ville de Slaviansk dans l'est de l'Ukraine. (2 mai 2014)
Reuters
A Donetsk, plusieurs centaines de militants pro-russes ont eux donné l'assaut en début d'après-midi contre le siège du parquet régional. (1er mai 2014)
A Donetsk, plusieurs centaines de militants pro-russes ont eux donné l'assaut en début d'après-midi contre le siège du parquet régional. (1er mai 2014)
Keystone
Des activistes pro-russes devant le bâtiment de l'administration régionale gardé par des forces de l'ordre à Donetsk.(1er mai 2014).
Des activistes pro-russes devant le bâtiment de l'administration régionale gardé par des forces de l'ordre à Donetsk.(1er mai 2014).
Keystone
L'Ukraine a arrêté et déclaré «persona non grata» l'attaché militaire russe à Kiev, qu'elle accuse d'espionnage. (30 avril 2014)
L'Ukraine a arrêté et déclaré «persona non grata» l'attaché militaire russe à Kiev, qu'elle accuse d'espionnage. (30 avril 2014)
Reuters
Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre britannique David Cameron ont eu mercredi soir une conversation téléphonique sur la crise en Ukraine. (30 avril 2014)
Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre britannique David Cameron ont eu mercredi soir une conversation téléphonique sur la crise en Ukraine. (30 avril 2014)
AFP
Le maire pro-russe de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, a été grièvement blessé par balles. (28 avril 2014)
Le maire pro-russe de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, a été grièvement blessé par balles. (28 avril 2014)
AFP
Des insurgés armés pro-russes se sont emparés de la mairie de Kostiantynivka (28 avril 2014)
Des insurgés armés pro-russes se sont emparés de la mairie de Kostiantynivka (28 avril 2014)
AFP
Didier Burkhalter, en tant que président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a appelé à la libération des otages détenus par les pro-russes à Slaviansk (28 avril 2014).
Didier Burkhalter, en tant que président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a appelé à la libération des otages détenus par les pro-russes à Slaviansk (28 avril 2014).
Keystone
Des séparatistes pro-russes ont pris dimanche le contrôle du siège de la télévision publique régionale à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine (27 avril).
Des séparatistes pro-russes ont pris dimanche le contrôle du siège de la télévision publique régionale à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine (27 avril).
AFP
Huit observateurs occidentaux de l'OSCE retenus par les insurgés pro-russes depuis vendredi ont été présentés dimanche à la presse à Slaviansk, bastion séparatiste dans l'est de l'Ukraine. (27 avril 2014)
Huit observateurs occidentaux de l'OSCE retenus par les insurgés pro-russes depuis vendredi ont été présentés dimanche à la presse à Slaviansk, bastion séparatiste dans l'est de l'Ukraine. (27 avril 2014)
AFP
Huit observateurs occidentaux de l'OSCE retenus par les insurgés pro-russes depuis vendredi, accompagnés du leader  séparatiste Ponomarev (photo), ont été présentés dimanche à la presse à Slaviansk. (27 avril 2014)
Huit observateurs occidentaux de l'OSCE retenus par les insurgés pro-russes depuis vendredi, accompagnés du leader séparatiste Ponomarev (photo), ont été présentés dimanche à la presse à Slaviansk. (27 avril 2014)
AFP
Le G7 a annoncé samedi sa décision de prendre une nouvelle bordée de sanctions contre Moscou et des «copains» du président russe Vladimir Poutine. (samedi 26 avril 2014)
Le G7 a annoncé samedi sa décision de prendre une nouvelle bordée de sanctions contre Moscou et des «copains» du président russe Vladimir Poutine. (samedi 26 avril 2014)
AFP
Treize observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont été capturés  et sont retenus par les séparatistes à Slaviansk. (Vendredi 25 avril 2014)
Treize observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont été capturés et sont retenus par les séparatistes à Slaviansk. (Vendredi 25 avril 2014)
AFP
Atou Bensouda , procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête préliminaire sur les crimes commis avant et pendant la chute de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch    (Vendredi 25 avril 2014)
Atou Bensouda , procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête préliminaire sur les crimes commis avant et pendant la chute de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch (Vendredi 25 avril 2014)
AFP
La trêve de Pâques est terminée. Kiev a entrepris de relancer la «phase active» de son opération «antiterroriste» contre les militants séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine, a déclaré mercredi le premier vice-Premier ministre. (23 avril 2014)
La trêve de Pâques est terminée. Kiev a entrepris de relancer la «phase active» de son opération «antiterroriste» contre les militants séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine, a déclaré mercredi le premier vice-Premier ministre. (23 avril 2014)
AFP
Une série de photos a été fournie par Kiev à Washington par le biais de l'OSCE. Les images montreraient des liens entre Moscou et les activistes.
Une série de photos a été fournie par Kiev à Washington par le biais de l'OSCE. Les images montreraient des liens entre Moscou et les activistes.
AP
Le 22 avril 2014, Didier Burkhalter intervient en tant que président en exercice de l'OSCE pour appeler les autorités ukrainiennes à mettre en oeuvre l'accord conclu 5 jours auparavant à Genève: l'arrêt des violences, le désarmement des groupes armés illégaux, l'évacuation des bâtiments occupés ainsi qu'une amnistie pour ceux qui respecteront les dispositions de ce texte.
Le 22 avril 2014, Didier Burkhalter intervient en tant que président en exercice de l'OSCE pour appeler les autorités ukrainiennes à mettre en oeuvre l'accord conclu 5 jours auparavant à Genève: l'arrêt des violences, le désarmement des groupes armés illégaux, l'évacuation des bâtiments occupés ainsi qu'une amnistie pour ceux qui respecteront les dispositions de ce texte.
Keystone
Le vice-président américain Joe Biden se rend à Kiev, alors que la situation dans l'est de l'Ukraine s'est soudainement aggravée durant le week-end (21 avril 2014)
Le vice-président américain Joe Biden se rend à Kiev, alors que la situation dans l'est de l'Ukraine s'est soudainement aggravée durant le week-end (21 avril 2014)
AFP
Une fusillade à Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine, a fait quatre morts (20 avril 2014)
Une fusillade à Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine, a fait quatre morts (20 avril 2014)
AFP
Le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe a prié pour que personne ne détruise la «Sainte Russie». (19 avril 2014)
Le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe a prié pour que personne ne détruise la «Sainte Russie». (19 avril 2014)
Keystone
Les pourparlers ont débuté. Cette réunion quadripartite se tient entre les ministres des Affaires étrangères ukrainien Andrïï Dechtchitsa, russe Sergueï Lavrov (à gauche), le secrétaire d'Etat américain John Kerry (au fond à droite) et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. (Jeudi 17 avril 2014)
Les pourparlers ont débuté. Cette réunion quadripartite se tient entre les ministres des Affaires étrangères ukrainien Andrïï Dechtchitsa, russe Sergueï Lavrov (à gauche), le secrétaire d'Etat américain John Kerry (au fond à droite) et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. (Jeudi 17 avril 2014)
AFP
Les quatre ministres étaient assis autour d'une table carrée, Mme Ashton faisant face à M. Kerry, tout comme MM. Dechtchitsa et Lavrov, selon des journalistes qui ont passé quelques dizaines de secondes dans la salle. (Jeudi 17 avril 2014)
Les quatre ministres étaient assis autour d'une table carrée, Mme Ashton faisant face à M. Kerry, tout comme MM. Dechtchitsa et Lavrov, selon des journalistes qui ont passé quelques dizaines de secondes dans la salle. (Jeudi 17 avril 2014)
AFP
Les pourparlers ont débuté. Cette réunion quadripartite se tient entre les ministres des Affaires étrangères ukrainien Andrïï Dechtchitsa, russe Sergueï Lavrov, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. (Jeudi 17 avril 2014)
Les pourparlers ont débuté. Cette réunion quadripartite se tient entre les ministres des Affaires étrangères ukrainien Andrïï Dechtchitsa, russe Sergueï Lavrov, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. (Jeudi 17 avril 2014)
AFP
Lors d'une intervention en direct à la télévision russe, Poutine qualifie de «foutaises» l'affirmation que des forces russes agissent en Ukraine.(Jeudi 17 avril 2014)
Lors d'une intervention en direct à la télévision russe, Poutine qualifie de «foutaises» l'affirmation que des forces russes agissent en Ukraine.(Jeudi 17 avril 2014)
AFP
A Genève, l'hôtel Intercontinental est sous haute surveillance. Après plusieurs bilatérales tôt jeudi matin, Sergueï Lavrov (Russie), Catherine Ashton (UE), MM. Kerry et Dechtchitsa ont prévu de se retrouver vers 10h00, de déjeuner ensuite et de s'adresser à la presse vers 15h00 avant de repartir. (Jeudi 17 avril 2014)
A Genève, l'hôtel Intercontinental est sous haute surveillance. Après plusieurs bilatérales tôt jeudi matin, Sergueï Lavrov (Russie), Catherine Ashton (UE), MM. Kerry et Dechtchitsa ont prévu de se retrouver vers 10h00, de déjeuner ensuite et de s'adresser à la presse vers 15h00 avant de repartir. (Jeudi 17 avril 2014)
Keystone
En larmes ou poing levé, les soldats ukrainiens bloqués toute la journée mercredi 17 avril sur leurs blindés par la population de Kramatorsk ont fini par rendre les armes, sous la surveillance de miliciens armés pro-russes.  (Mercredi 16 avril 2014)
En larmes ou poing levé, les soldats ukrainiens bloqués toute la journée mercredi 17 avril sur leurs blindés par la population de Kramatorsk ont fini par rendre les armes, sous la surveillance de miliciens armés pro-russes. (Mercredi 16 avril 2014)
AFP
Toute la journée à Kramatorsk, les soldats ukrainiens sont restés bloqués le long d'une voie ferrée, massés mitraillette en main sur leurs petits chars aux chenilles fatiguées, sous la garde des habitants hostiles au pouvoir pro-européen à Kiev (Mercredi 16 avril 2014)
Toute la journée à Kramatorsk, les soldats ukrainiens sont restés bloqués le long d'une voie ferrée, massés mitraillette en main sur leurs petits chars aux chenilles fatiguées, sous la garde des habitants hostiles au pouvoir pro-européen à Kiev (Mercredi 16 avril 2014)
AFP
L'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine a notamment déclaré: «Le sang a déjà été versé et il faut éviter d'urgence une nouvelle escalade». (14 avril 2014).
L'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine a notamment déclaré: «Le sang a déjà été versé et il faut éviter d'urgence une nouvelle escalade». (14 avril 2014).
AFP
Les activistes pro-russes de Slaviansk se préparent à faire face à l'armée ukrainienne (13 avril 2014)
Les activistes pro-russes de Slaviansk se préparent à faire face à l'armée ukrainienne (13 avril 2014)
AFP
Les activistes de Slaviansk se préparent à faire face à l'armée ukrainienne (13 avril 2014)
Les activistes de Slaviansk se préparent à faire face à l'armée ukrainienne (13 avril 2014)
AFP
Un supporter pro-occidental se fait tabasser par un activiste pro-russe à  Kharkiv. (13 avril 2014)
Un supporter pro-occidental se fait tabasser par un activiste pro-russe à Kharkiv. (13 avril 2014)
AFP
Des hommes ont pris d'assaut un commissariat de police à  Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine. (12 avril 2014)
Des hommes ont pris d'assaut un commissariat de police à Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine. (12 avril 2014)
AFP
L'Union européenne refuse la politisation de l'énergie et attend de ses fournisseurs le «respect de leurs engagements», a averti vendredi la Commission européenne en réponse à une lettre de mise en garde de Vladimir Poutine.La veille, le président russe avait adressé une lettre à 18 dirigeants européens, les menaçant de cesser de livrer du gaz à l'Ukraine si ce pays ne réglait pas sa dette, mettant ainsi en danger l'approvisionnement des Européens, comme en 2009.  (11 avril 2014)
L'Union européenne refuse la politisation de l'énergie et attend de ses fournisseurs le «respect de leurs engagements», a averti vendredi la Commission européenne en réponse à une lettre de mise en garde de Vladimir Poutine.La veille, le président russe avait adressé une lettre à 18 dirigeants européens, les menaçant de cesser de livrer du gaz à l'Ukraine si ce pays ne réglait pas sa dette, mettant ainsi en danger l'approvisionnement des Européens, comme en 2009. (11 avril 2014)
AFP
Vladimir Poutine met en garde les Européens qu'ils doivent régler les milliards de dettes de l'Ukraine. Faute de quoi, il fermera le robinet du gaz. (10 avril 2014)
Vladimir Poutine met en garde les Européens qu'ils doivent régler les milliards de dettes de l'Ukraine. Faute de quoi, il fermera le robinet du gaz. (10 avril 2014)
AFP
Le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov:  «Il y a deux options, la politique et la négociation ou la force.» (9 avril 2014)
Le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov: «Il y a deux options, la politique et la négociation ou la force.» (9 avril 2014)
AFP
Les militants pro-russes de Donetsk brandissent un drapeau à sur une place de la ville. Ils rêvent d'un rattachement à la Russie et un de leurs chefs a annoncé mardi la formation d'un «gouvernement provisoire de la République du Donbass». (8 avril 2014)
Les militants pro-russes de Donetsk brandissent un drapeau à sur une place de la ville. Ils rêvent d'un rattachement à la Russie et un de leurs chefs a annoncé mardi la formation d'un «gouvernement provisoire de la République du Donbass». (8 avril 2014)
AFP
La Russie a accru mardi la pression sur l'Ukraine en augmentant de plus d'un tiers le prix du gaz qu'elle lui vend. (1er avril 2014)
La Russie a accru mardi la pression sur l'Ukraine en augmentant de plus d'un tiers le prix du gaz qu'elle lui vend. (1er avril 2014)
AFP
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé samedi que les points de vue de la Russie et des Occidentaux sur la crise ukrainienne se rapprochaient, ouvrant la voie à une possible «initiative commune». Le chef de la diplomatie russe a également affirmé sur la chaîne russe Vesti que Moscou n'avait «absolument aucune intention ni intérêt» à traverser la frontière de l'Ukraine». (Samedi 29 mars)
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé samedi que les points de vue de la Russie et des Occidentaux sur la crise ukrainienne se rapprochaient, ouvrant la voie à une possible «initiative commune». Le chef de la diplomatie russe a également affirmé sur la chaîne russe Vesti que Moscou n'avait «absolument aucune intention ni intérêt» à traverser la frontière de l'Ukraine». (Samedi 29 mars)
Keystone
Dans un entretien à la chaîne CBS, Barack Obama a tenu des propos très durs sur son homologue russe Vladimir Poutine, l'accusant de «rancune au sujet de ce qu'il considère comme la perte de l'Union soviétique». (Vendredi 28 mars 2014)
Dans un entretien à la chaîne CBS, Barack Obama a tenu des propos très durs sur son homologue russe Vladimir Poutine, l'accusant de «rancune au sujet de ce qu'il considère comme la perte de l'Union soviétique». (Vendredi 28 mars 2014)
AFP
L'égérie de la Révolution orange et ex-Premier ministre, Ioulia Timochenko, a annoncé jeudi qu'elle serait candidate à l'élection présidentielle prévue en Ukraine le 25 mai prochain. (27 mars 2014)
L'égérie de la Révolution orange et ex-Premier ministre, Ioulia Timochenko, a annoncé jeudi qu'elle serait candidate à l'élection présidentielle prévue en Ukraine le 25 mai prochain. (27 mars 2014)
AFP
Dans la banlieue de  Kiev, on vend légumes et affaires pour tenir le coup. Le FMI va accorder à l'Ukraine une aide comprise entre 14 et 18 milliards de dollars. Cette assistance doit sauver le pays de la faillite au moment où il traverse une crise majeure avec Moscou, après le rattachement de la Crimée à la Russie.(Jeudi  27 mars 2014)
Dans la banlieue de Kiev, on vend légumes et affaires pour tenir le coup. Le FMI va accorder à l'Ukraine une aide comprise entre 14 et 18 milliards de dollars. Cette assistance doit sauver le pays de la faillite au moment où il traverse une crise majeure avec Moscou, après le rattachement de la Crimée à la Russie.(Jeudi 27 mars 2014)
Reuters
Des marins russes  prennent possession du 'Zaporozhye' , un sous-marin ukrainien (Mercredi 26 mars 2014)
Des marins russes prennent possession du 'Zaporozhye' , un sous-marin ukrainien (Mercredi 26 mars 2014)
Keystone
La Suisse ne s'associe pas aux sanctions contre la Russie. Le président de la Confédération Didier Burkhalter a défendu la position du Conseil fédéral qui vise à favoriser les bons offices helvétiques dans le dossier ukrainien. (Mercredi 26 mars 2014)
La Suisse ne s'associe pas aux sanctions contre la Russie. Le président de la Confédération Didier Burkhalter a défendu la position du Conseil fédéral qui vise à favoriser les bons offices helvétiques dans le dossier ukrainien. (Mercredi 26 mars 2014)
Keystone
Le drapeau russe flotte sur toutes les unités militaires de la Crimée. (Mercredi 26 mars 2014)
Le drapeau russe flotte sur toutes les unités militaires de la Crimée. (Mercredi 26 mars 2014)
AFP
L'annexion de la Crimée par la Russie ne peut pas être tenue pour acquise dans la mesure où elle n'a pas été avalisée par la communauté internationale, a affirmé Barack Obama (mardi 25 mars).
L'annexion de la Crimée par la Russie ne peut pas être tenue pour acquise dans la mesure où elle n'a pas été avalisée par la communauté internationale, a affirmé Barack Obama (mardi 25 mars).
AFP
Le Parlement ukrainien a approuvé mardi la démission du ministre de la Défense Igor Tenioukh, critiqué pour sa gestion de l'humiliante perte de la Crimée, et nommé à sa place Mikhaïlo Koval. (Mardi 25 mars 2014)
Le Parlement ukrainien a approuvé mardi la démission du ministre de la Défense Igor Tenioukh, critiqué pour sa gestion de l'humiliante perte de la Crimée, et nommé à sa place Mikhaïlo Koval. (Mardi 25 mars 2014)
AFP
Le président américain Barack Obama et ses alliés ont annulé le sommet du G8 prévu en juin à Sotchi afin de sanctionner la Russie pour son intervention en Crimée. (Lundi 24 mars)
Le président américain Barack Obama et ses alliés ont annulé le sommet du G8 prévu en juin à Sotchi afin de sanctionner la Russie pour son intervention en Crimée. (Lundi 24 mars)
AFP
Des marins russes sur le pont d'un navire russe qui mouille dans le port de   Sevastopol en Crimée (Lundi 24 mars 2014)
Des marins russes sur le pont d'un navire russe qui mouille dans le port de Sevastopol en Crimée (Lundi 24 mars 2014)
AFP
Kiev a ordonné d'évacuer les dernières bases de Crimée. (24 mars 2014)
Kiev a ordonné d'évacuer les dernières bases de Crimée. (24 mars 2014)
AFP
Les forces russes ont pris d'assaut lundi à l'aube une base militaire ukrainienne à Féodossia en Crimée. L'opération a été menée avec des blindés légers et des hélicoptères, des coups de feu ont été entendus. (24 mars 2014)
Les forces russes ont pris d'assaut lundi à l'aube une base militaire ukrainienne à Féodossia en Crimée. L'opération a été menée avec des blindés légers et des hélicoptères, des coups de feu ont été entendus. (24 mars 2014)
AFP
Les forces russes ont pris d'assaut lundi à l'aube une base militaire ukrainienne à Féodossia en Crimée. L'opération a été menée avec des blindés légers et des hélicoptères, des coups de feu ont été entendus. (24 mars 2014)
Les forces russes ont pris d'assaut lundi à l'aube une base militaire ukrainienne à Féodossia en Crimée. L'opération a été menée avec des blindés légers et des hélicoptères, des coups de feu ont été entendus. (24 mars 2014)
AFP
Des soldats russes se sont emparés tôt lundi d'une base de la marine ukrainienne à Feodossia. (24 mars 2014)
Des soldats russes se sont emparés tôt lundi d'une base de la marine ukrainienne à Feodossia. (24 mars 2014)
AFP
Ukrainian soldiers load weapons and amunition into trucks at the Ukrainian marine battalion in the Crimean city of Feodosia on March 23, 2014. Elite Russian troops firing into the air and backed by armoured vehicles stormed a Ukrainian airbase in Crimea on Saturday as Russia's defiant march across the rebel peninsula rolled on despite sanctions and growing global isolation.AFP PHOTO/ DMITRY SEREBRYAKOV
Ukrainian soldiers load weapons and amunition into trucks at the Ukrainian marine battalion in the Crimean city of Feodosia on March 23, 2014. Elite Russian troops firing into the air and backed by armoured vehicles stormed a Ukrainian airbase in Crimea on Saturday as Russia's defiant march across the rebel peninsula rolled on despite sanctions and growing global isolation.AFP PHOTO/ DMITRY SEREBRYAKOV
AFP
Le rattachement de la Crimée à la Russie a causé à l'Ukraine des pertes de «centaines de milliards de dollars», a déclaré vendredi à Kiev le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, selon Interfax. (21 mars 2014)
Le rattachement de la Crimée à la Russie a causé à l'Ukraine des pertes de «centaines de milliards de dollars», a déclaré vendredi à Kiev le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, selon Interfax. (21 mars 2014)
Reuters
La France suspend une partie de sa coopération militaire avec la Russie en raison de la crise en Ukraine, a annoncé le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. Les deux pays restent toutefois en contact dans le cadre de la mise en oeuvre des engagements internationaux. (21 mars 2014)
La France suspend une partie de sa coopération militaire avec la Russie en raison de la crise en Ukraine, a annoncé le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. Les deux pays restent toutefois en contact dans le cadre de la mise en oeuvre des engagements internationaux. (21 mars 2014)
AFP
Le président Vladimir Poutine a signé vendredi les lois parachevant le processus d'intégration de la région ukrainienne de Crimée à la Fédération russe. (21 mars 2014)
Le président Vladimir Poutine a signé vendredi les lois parachevant le processus d'intégration de la région ukrainienne de Crimée à la Fédération russe. (21 mars 2014)
AFP
Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a signé vendredi avec les dirigeants européens le volet politique de l'accord d'association entre son pays et l'UE, à l'origine de la crise entre Moscou et l'Occident. (21 mars 2014)
Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a signé vendredi avec les dirigeants européens le volet politique de l'accord d'association entre son pays et l'UE, à l'origine de la crise entre Moscou et l'Occident. (21 mars 2014)
AFP
Le premier ministre Arseni Iatseniouk à son arrivée à Bruxelles, au deuxième jour d'un sommet européen. (21 mars).
Le premier ministre Arseni Iatseniouk à son arrivée à Bruxelles, au deuxième jour d'un sommet européen. (21 mars).
AFP
Des hommes armées seraient en train d'attaquer un navire de guerre ukrainien en Crimée. Il s'agirait du Ternopol. (20 mars 2014)
Des hommes armées seraient en train d'attaquer un navire de guerre ukrainien en Crimée. Il s'agirait du Ternopol. (20 mars 2014)
Reuters
Barack Obama annonce de nouvelles sanctions contre la Russie (20 mars 2014)
Barack Obama annonce de nouvelles sanctions contre la Russie (20 mars 2014)
AFP
«Tant que les conditions politiques ne sont pas réunies», il n'y a «plus de G8, ni de sommet, ni de format en tant que tel» a affirmé Angela Merkel jeudi. (20 mars 2014)
«Tant que les conditions politiques ne sont pas réunies», il n'y a «plus de G8, ni de sommet, ni de format en tant que tel» a affirmé Angela Merkel jeudi. (20 mars 2014)
AFP
L'Ukraine va se battre pour «la libération» de la Crimée dont elle ne «reconnaîtra jamais l'annexion par la Russie», stipule une résolution votée jeudi par le Parlement ukrainien. (20 mars 2014)
L'Ukraine va se battre pour «la libération» de la Crimée dont elle ne «reconnaîtra jamais l'annexion par la Russie», stipule une résolution votée jeudi par le Parlement ukrainien. (20 mars 2014)
AFP
Un officier Ukraine sort du QG de la nase militaire de Sevastopol sous la surveillance de soldats russes (Mercredi 19 mars 2014)
Un officier Ukraine sort du QG de la nase militaire de Sevastopol sous la surveillance de soldats russes (Mercredi 19 mars 2014)
AFP
Berne va suspendre les négociations de libre-échange avec Moscou. «Les accords de libre-échange sont importants, le marché russe est important (...) Mais pas à n'importe quel prix»,a déclaré le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann. On le voit ici avec son homologue russe Elvira Nabiullina à Genève en novembre 2010. (mercredi 19 mars 2014)
Berne va suspendre les négociations de libre-échange avec Moscou. «Les accords de libre-échange sont importants, le marché russe est important (...) Mais pas à n'importe quel prix»,a déclaré le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann. On le voit ici avec son homologue russe Elvira Nabiullina à Genève en novembre 2010. (mercredi 19 mars 2014)
Keystone
200 miliciens pro-russes occupent le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol, selon le porte-parole de la marine. (19.03.2014)
200 miliciens pro-russes occupent le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol, selon le porte-parole de la marine. (19.03.2014)
AFP
La présidence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) oblige la Suisse à être «doublement impartiale» dans la crise en Ukraine, affirme Didier Burkhalter. (18.03.2014)
La présidence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) oblige la Suisse à être «doublement impartiale» dans la crise en Ukraine, affirme Didier Burkhalter. (18.03.2014)
Keystone
Vladimir Poutine (au centre), avec le porte-parole du parlement de Crimée  Vladimir Konstantionov (à gauche) et  Alexei Chaly,le nouveau Maire de Sevastopol's signent le traité rattachant la Crimée (R) à la Russie.   (Mardi 18 mars 2014)
Vladimir Poutine (au centre), avec le porte-parole du parlement de Crimée Vladimir Konstantionov (à gauche) et Alexei Chaly,le nouveau Maire de Sevastopol's signent le traité rattachant la Crimée (R) à la Russie. (Mardi 18 mars 2014)
AFP
Célébration en Crimée suite au référendum d'adhésion à la Russie et moquerie en Russie suite aux sanctions occidentales jugées avec «l'ironie et  sarcasme». (Mardi 18  mars 2014)
Célébration en Crimée suite au référendum d'adhésion à la Russie et moquerie en Russie suite aux sanctions occidentales jugées avec «l'ironie et sarcasme». (Mardi 18 mars 2014)
AFP
Vladimir Poutine a signé un décret reconnaissant l'indépendance de la péninsule séparatiste ukrainienne de Crimée (Lundi 17 mars 2014).
Vladimir Poutine a signé un décret reconnaissant l'indépendance de la péninsule séparatiste ukrainienne de Crimée (Lundi 17 mars 2014).
Le président Obama a prévenu que son pays était prêt à imposer des sanctions supplémentaires si Moscou ne changeait pas de comportement. «De nouvelles provocations ne feront qu'isoler davantage la Russie et diminuer sa stature dans le monde», a-t-il mis en garde, tout en se disant persuadé qu'une solution diplomatique restait possible. (Lundi 17 mars 2014)
Le président Obama a prévenu que son pays était prêt à imposer des sanctions supplémentaires si Moscou ne changeait pas de comportement. «De nouvelles provocations ne feront qu'isoler davantage la Russie et diminuer sa stature dans le monde», a-t-il mis en garde, tout en se disant persuadé qu'une solution diplomatique restait possible. (Lundi 17 mars 2014)
Le résultat définitif du référendum en Crimée a été annoncé lundi matin. Le rattachement à la Russie a été approuvé à 96,6 %.
Le résultat définitif du référendum en Crimée a été annoncé lundi matin. Le rattachement à la Russie a été approuvé à 96,6 %.
Reuters
Des milliers d'Ukrainiens fêtent à Simféropol et Sébastopol le rattachement de la Crimée à la Russie (16 mars 2014)
Des milliers d'Ukrainiens fêtent à Simféropol et Sébastopol le rattachement de la Crimée à la Russie (16 mars 2014)
AFP
Les habitants de Crimée ont plébiscité dimanche le rattachement à la Russie. (16 mars 2014)
Les habitants de Crimée ont plébiscité dimanche le rattachement à la Russie. (16 mars 2014)
AFP
Selon un sondage à la sortie des urnes, diffusé par les autorités séparatistes de Crimée, ils ont été 93% à voter dans ce sens.(16 mars 2014)
Selon un sondage à la sortie des urnes, diffusé par les autorités séparatistes de Crimée, ils ont été 93% à voter dans ce sens.(16 mars 2014)
AFP
«C'est un moment historique, tout le monde sera heureux», a lancé dimanche matin à la presse le «Premier ministre» pro-russe de Crimée, Serguiï Axionov, après avoir glissé son bulletin dans l'urne à Simféropol, peu après l'ouverture des bureaux de vote. (16 mars 2014)
«C'est un moment historique, tout le monde sera heureux», a lancé dimanche matin à la presse le «Premier ministre» pro-russe de Crimée, Serguiï Axionov, après avoir glissé son bulletin dans l'urne à Simféropol, peu après l'ouverture des bureaux de vote. (16 mars 2014)
AFP
Environ 50'000 personnes sont descendues dans les rues de Moscou pour dénoncer l'«occupation» de la Crimée et la politique de Vladimir Poutine. (15 mars 2014)
Environ 50'000 personnes sont descendues dans les rues de Moscou pour dénoncer l'«occupation» de la Crimée et la politique de Vladimir Poutine. (15 mars 2014)
Reuters
A  l'approche du référendum dimanche, des files d'attentes de gens paniqués devant les banques en Crimée. Ils veulent retirer le maximum d'argent liquide. (15 mars 2014)
A l'approche du référendum dimanche, des files d'attentes de gens paniqués devant les banques en Crimée. Ils veulent retirer le maximum d'argent liquide. (15 mars 2014)
AFP
L'un des principaux leaders de la coalition au pouvoir, l'ex-boxeur Vitali Klitschko, a appelé les services de sécurité à arrêter les organisateurs du «référendum», ajoutant qu'il s'attendait à y voir des provocations russes. (15 mars 2014)
L'un des principaux leaders de la coalition au pouvoir, l'ex-boxeur Vitali Klitschko, a appelé les services de sécurité à arrêter les organisateurs du «référendum», ajoutant qu'il s'attendait à y voir des provocations russes. (15 mars 2014)
AFP
John Kerry est arrivé vendredi matin à Londres pour une rencontre de la dernière chance avec son homologue russe Sergueï Lavrov. Ce sera la quatrième fois en une semaine qu'ils se retrouvent pour discuter de l'Ukraine, après des rencontres infructueuses à Paris et à Rome. (14 mars 2014)
John Kerry est arrivé vendredi matin à Londres pour une rencontre de la dernière chance avec son homologue russe Sergueï Lavrov. Ce sera la quatrième fois en une semaine qu'ils se retrouvent pour discuter de l'Ukraine, après des rencontres infructueuses à Paris et à Rome. (14 mars 2014)
AFP
Barack Obama a dit espérer que les efforts diplomatiques en cours permettraient d'éviter la tenue du référendum de rattachement de la Crimée à la Russie prévu dimanche (mercredi 12 mars).
Barack Obama a dit espérer que les efforts diplomatiques en cours permettraient d'éviter la tenue du référendum de rattachement de la Crimée à la Russie prévu dimanche (mercredi 12 mars).
AFP
Le G7 a prévenu qu'il ne reconnaîtra pas le résultat du référendum de rattachement de la Crimée à la Russie prévu dimanche (mercredi 12 mars).
Le G7 a prévenu qu'il ne reconnaîtra pas le résultat du référendum de rattachement de la Crimée à la Russie prévu dimanche (mercredi 12 mars).
AFP
Les députés du Parlement pro-russe de Crimée ont déclaré  la péninsule indépendante de l'Ukraine, étape préalable avant le référendum de dimanche pour permettre son rattachement à la Russie. Ils ont notamment invoqué le précédent du Kosovo pour justifier leur démarche du point de vue du droit international. (Mardi 11 mars 2014)
Les députés du Parlement pro-russe de Crimée ont déclaré la péninsule indépendante de l'Ukraine, étape préalable avant le référendum de dimanche pour permettre son rattachement à la Russie. Ils ont notamment invoqué le précédent du Kosovo pour justifier leur démarche du point de vue du droit international. (Mardi 11 mars 2014)
AFP
En Crimée russophone, des soldats russes ont tiré en l'air lors de la prise de la base navale de Bakhtchissaraï. Aucun blessé n'est à déplorer, selon le commandant ukrainien de la base. (Lundi 10 mars 2014)
En Crimée russophone, des soldats russes ont tiré en l'air lors de la prise de la base navale de Bakhtchissaraï. Aucun blessé n'est à déplorer, selon le commandant ukrainien de la base. (Lundi 10 mars 2014)
Mikhail Khodorkovsky, récemment libéré après dix ans d'emprisonnement en Russie, a harangué la foule sur la place de l'Indépendance à Kiev (dimanche 9 mars 2014).
Mikhail Khodorkovsky, récemment libéré après dix ans d'emprisonnement en Russie, a harangué la foule sur la place de l'Indépendance à Kiev (dimanche 9 mars 2014).
Angela Merkel et Vladimir Poutine ont eu un entretien téléphonique au sujet de la situation en Crimée et de la question de la légitimité d'un référendum sur son avenir (9 mars 2014).
Angela Merkel et Vladimir Poutine ont eu un entretien téléphonique au sujet de la situation en Crimée et de la question de la légitimité d'un référendum sur son avenir (9 mars 2014).
Une centaine d'hommes armés de matraques ont attaqué le service d'ordre qui protégeait un rassemblement pour le 200e anniversaire de la naissance de Taras Chevtchenko. (9 mars)
Une centaine d'hommes armés de matraques ont attaqué le service d'ordre qui protégeait un rassemblement pour le 200e anniversaire de la naissance de Taras Chevtchenko. (9 mars)
Keystone
Les observateurs de l'OSCE refoulés par des hommes armés non identifiés à un checkpoint à l'entrée de la Crimée. (vendredi 7 mars 2014)
Les observateurs de l'OSCE refoulés par des hommes armés non identifiés à un checkpoint à l'entrée de la Crimée. (vendredi 7 mars 2014)
OSCE
A Armyamsk à l'entrée de la Crimée, des militaires cagoulés ont bloqué des observateurs de l'OSCE (Jeudi 6 mars 2014)
A Armyamsk à l'entrée de la Crimée, des militaires cagoulés ont bloqué des observateurs de l'OSCE (Jeudi 6 mars 2014)
Image OSCE
«Le référendum proposé sur l'avenir de la Crimée violerait la Constitution ukrainienne et le droit international. Toute discussion sur l'avenir de l'Ukraine doit inclure le gouvernement légitime» du pays, a affirmé Barack Obama.
«Le référendum proposé sur l'avenir de la Crimée violerait la Constitution ukrainienne et le droit international. Toute discussion sur l'avenir de l'Ukraine doit inclure le gouvernement légitime» du pays, a affirmé Barack Obama.
AFP
«La Crimée est l'Ukraine», a lancé jeudi quant à lui le secrétaire d'Etat américain John Kerry tout en plaidant en faveur de la poursuite du dialogue avec la Russie pour «un retour à la normale en Ukraine».
«La Crimée est l'Ukraine», a lancé jeudi quant à lui le secrétaire d'Etat américain John Kerry tout en plaidant en faveur de la poursuite du dialogue avec la Russie pour «un retour à la normale en Ukraine».
AFP
L'Union européenne a décidé à Bruxelles de prendre des sanctions politiques contre la Russie et l'a aussi menacée de sanctions économiques si une sortie de crise n'est pas négociée. Sur la photo: le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et la cheffe de la diplomatie européenne Catherine Ashton (06.03.2014)
L'Union européenne a décidé à Bruxelles de prendre des sanctions politiques contre la Russie et l'a aussi menacée de sanctions économiques si une sortie de crise n'est pas négociée. Sur la photo: le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et la cheffe de la diplomatie européenne Catherine Ashton (06.03.2014)
AFP
Deux soldats russes montent a gardent devant l'entrée de la base navale de Simferopol en Crimée.  (Jeudi 6 mars 2014)
Deux soldats russes montent a gardent devant l'entrée de la base navale de Simferopol en Crimée. (Jeudi 6 mars 2014)
AFP
Le parlement local de Crimée, dominé par des pro-russes, a demandé le rattachement de la péninsule ukrainienne  à la Russie. ( Jeudi 6 mars 2014)
Le parlement local de Crimée, dominé par des pro-russes, a demandé le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie. ( Jeudi 6 mars 2014)
AFP
Les marins ukrainien du Slavutych sont prêts  à repousser leurs assaillants. Ils ont tapissé leur bateau de matelas (Jeudi 6 mars 2014)
Les marins ukrainien du Slavutych sont prêts à repousser leurs assaillants. Ils ont tapissé leur bateau de matelas (Jeudi 6 mars 2014)
The Telegraph, AFP
Quelles forces sont présentes en Crimée? Des «milices citoyennes» comme l'affirme Vladimir Poutine, ou des soldats russes mêlés aux troupes anti-ukrainiennes, comme le dit Washington? (Mercredi 5 mars 2014)
Quelles forces sont présentes en Crimée? Des «milices citoyennes» comme l'affirme Vladimir Poutine, ou des soldats russes mêlés aux troupes anti-ukrainiennes, comme le dit Washington? (Mercredi 5 mars 2014)
AFP
La rencontre tant espérée par les Occidentaux entre Sergueï Lavrov et son homologue ukrainien Andrii Dechtchitsa n'a en revanche pas eu lieu. Kerry a affirmé qu'il ne s'était pas attendu à ce qu'elle se concrétise ce mercredi. (Mercredi 5 mars 2014)
La rencontre tant espérée par les Occidentaux entre Sergueï Lavrov et son homologue ukrainien Andrii Dechtchitsa n'a en revanche pas eu lieu. Kerry a affirmé qu'il ne s'était pas attendu à ce qu'elle se concrétise ce mercredi. (Mercredi 5 mars 2014)
Robert Serry ( assis à gauche),  dans la café où il a été retenu. Il fait face au journaliste britannique James Mates. (Mercredi 5 mars 2014)
Robert Serry ( assis à gauche), dans la café où il a été retenu. Il fait face au journaliste britannique James Mates. (Mercredi 5 mars 2014)
Twitter de James Mates
Dans cette image - twittée par James Mates, on voit  un des miliciens à l'extérieur du café où était retenu Robert Serry., l'envoyé spécial de l'ONU en Crimée  (Mercredi 5 mars 2014)
Dans cette image - twittée par James Mates, on voit un des miliciens à l'extérieur du café où était retenu Robert Serry., l'envoyé spécial de l'ONU en Crimée (Mercredi 5 mars 2014)
Twitter de James Mates
La Russie a procédé avec succès au tir d'essai d'un missile intercontinental au plus fort des tensions suscitées par la crise ukrainienne. (mardi 4 mars)
La Russie a procédé avec succès au tir d'essai d'un missile intercontinental au plus fort des tensions suscitées par la crise ukrainienne. (mardi 4 mars)
AFP
L'armée ukrainienne a affirmé avoir repoussé à mains nues une attaque de fusiliers marins russes armés qui avaient tenté de prendre d'assaut un navire mouillant dans le port de Sébastopol, une information qui ne pouvait être vérifiée. (mardi 4 mars)
L'armée ukrainienne a affirmé avoir repoussé à mains nues une attaque de fusiliers marins russes armés qui avaient tenté de prendre d'assaut un navire mouillant dans le port de Sébastopol, une information qui ne pouvait être vérifiée. (mardi 4 mars)
AFP
Le président américain Barack Obama a haussé le ton et affirmé que les propos du président russe Vladimir Poutine à propos de l'Ukraine «ne trompaient personne». (mardi 4 mars 2014)
Le président américain Barack Obama a haussé le ton et affirmé que les propos du président russe Vladimir Poutine à propos de l'Ukraine «ne trompaient personne». (mardi 4 mars 2014)
AFP
John Kerry à sa arrivée à l'aéroport de Kiev.  ( Mardi 4 mars 2014)
John Kerry à sa arrivée à l'aéroport de Kiev. ( Mardi 4 mars 2014)
AFP
Vladimir Poutine est sorti de son silence mardi pour nier l'implication russe en Ukraine et dénoncer un 'coup d'Etat' contre le 'seul président légitime', Viktor Ianoukovitch, quelques heures après l'annonce par Washington de sanctions contre Moscou.  ( Mardi 4 mars 2014)
Vladimir Poutine est sorti de son silence mardi pour nier l'implication russe en Ukraine et dénoncer un 'coup d'Etat' contre le 'seul président légitime', Viktor Ianoukovitch, quelques heures après l'annonce par Washington de sanctions contre Moscou. ( Mardi 4 mars 2014)
AFP
Vladimir Poutine a nié que des forces russes encerclaient les bases militaires ukrainiennes en Crimée, affirmant qu'il s'agissait de «forces locales d'auto-défense». ( Mardi 4 mars 2014)
Vladimir Poutine a nié que des forces russes encerclaient les bases militaires ukrainiennes en Crimée, affirmant qu'il s'agissait de «forces locales d'auto-défense». ( Mardi 4 mars 2014)
Capture d'écran d'Euronews
Pour Vladimir Poutine Viktor Ianoukovitch, destitué et remplacé par un président par intérim, était le seul président légitime en Ukraine.  Il écarte une intervention militaire en Crimée. ( Mardi 4 mars 2014)
Pour Vladimir Poutine Viktor Ianoukovitch, destitué et remplacé par un président par intérim, était le seul président légitime en Ukraine. Il écarte une intervention militaire en Crimée. ( Mardi 4 mars 2014)
AFP
Didier Burkhalter qui est président de le Confédération, préside aussi l'Organisation de sécurité et de coopération en Europe (OSCE). Il a  rappelé qu'il n'y avait pratiquement que l'OSCE comme plateforme internationale qui permette à chaque acteur, de l'Est comme de l'Ouest, de se réunir pour essayer de trouver des solutions et de jeter des ponts. (Mardi 4 mars 2014)
Didier Burkhalter qui est président de le Confédération, préside aussi l'Organisation de sécurité et de coopération en Europe (OSCE). Il a rappelé qu'il n'y avait pratiquement que l'OSCE comme plateforme internationale qui permette à chaque acteur, de l'Est comme de l'Ouest, de se réunir pour essayer de trouver des solutions et de jeter des ponts. (Mardi 4 mars 2014)
Keystone
Vladimir Poutine met fin aux exercices militaires qui étaient  menés dans l'ouest de son pays, région limitrophe de l'Ukraine. Mais aucun mouvement de troupe n'a en revanche été signalé concernant les forces russes présentes en Crimée.  ( Mardi 4 mars 2014)
Vladimir Poutine met fin aux exercices militaires qui étaient menés dans l'ouest de son pays, région limitrophe de l'Ukraine. Mais aucun mouvement de troupe n'a en revanche été signalé concernant les forces russes présentes en Crimée. ( Mardi 4 mars 2014)
AFP
Les Etats-Unis ont «suspendu tous les liens militaires» entre Washington et Moscou à la suite de l'intervention russe en Crimée, a annoncé cette nuit le Pentagone.  ( Mardi 4 mars 2014)
Les Etats-Unis ont «suspendu tous les liens militaires» entre Washington et Moscou à la suite de l'intervention russe en Crimée, a annoncé cette nuit le Pentagone. ( Mardi 4 mars 2014)
AFP
Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a dénoncé l'«agression» dont son pays est victime de la part des Russes et répété que la Crimée restait un territoire ukrainien.(3 mars 2014)
Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a dénoncé l'«agression» dont son pays est victime de la part des Russes et répété que la Crimée restait un territoire ukrainien.(3 mars 2014)
AFP
Barack Obama a affirmé que la Russie était «du mauvais côté de l'Histoire» en Ukraine, et assuré que la communauté internationale était unie pour rejeter l'intervention de Moscou chez son voisin. (3 mars 2014)
Barack Obama a affirmé que la Russie était «du mauvais côté de l'Histoire» en Ukraine, et assuré que la communauté internationale était unie pour rejeter l'intervention de Moscou chez son voisin. (3 mars 2014)
AFP
François Hollande a rappelé «la nécessité pour la Russie d'accepter une solution de sortie de crise, conforme au droit international» en Ukraine. (3 mars 2014)
François Hollande a rappelé «la nécessité pour la Russie d'accepter une solution de sortie de crise, conforme au droit international» en Ukraine. (3 mars 2014)
AFP
Des commandos armés pro-russes ont pris le contrôle de la Crimée lundi 3 mars 2014.
Des commandos armés pro-russes ont pris le contrôle de la Crimée lundi 3 mars 2014.
AFP
Le président de la Confédération Didier Burkhalter a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, lundi à Genève en marge du Conseil des droits de l'homme. Les deux responsables ont discuté de la crise en Ukraine. (3 mars 2014)
Le président de la Confédération Didier Burkhalter a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, lundi à Genève en marge du Conseil des droits de l'homme. Les deux responsables ont discuté de la crise en Ukraine. (3 mars 2014)
Keystone
Le 2 mars 2014, manifestation à  Kiev. Sur le drapeau européen brandit par les manifestants, on peut lire: «Nous aimons les Ukrainiens!».
Le 2 mars 2014, manifestation à Kiev. Sur le drapeau européen brandit par les manifestants, on peut lire: «Nous aimons les Ukrainiens!».
AFP
Ce samedi 1er mars, le parlement russe a donné son feu vert à l'envoi de troupes russes en Ukraine jusqu'à «normalisation de la situation». Cette approbation faisait suite à la demande, le jour même, du président russe Vladimir Poutine. Ici à l'image, des soldats de l'infanterie navale russe en exercice sur la mer noire, la zone où les troupes russes devraient justement intervenir suite à cette décision parlementaire ce 1er mars.
Ce samedi 1er mars, le parlement russe a donné son feu vert à l'envoi de troupes russes en Ukraine jusqu'à «normalisation de la situation». Cette approbation faisait suite à la demande, le jour même, du président russe Vladimir Poutine. Ici à l'image, des soldats de l'infanterie navale russe en exercice sur la mer noire, la zone où les troupes russes devraient justement intervenir suite à cette décision parlementaire ce 1er mars.
AFP
Des hommes en tenue de camouflage bloquent l'accès au Parlement de Crimée à Simferopol. (1er mars)
Des hommes en tenue de camouflage bloquent l'accès au Parlement de Crimée à Simferopol. (1er mars)
Keystone
La Russie a déployé «plusieurs centaines de soldats» dans la péninsule ukrainienne de Crimée, a affirmé vendredi un responsable américain de la Défense. (28 février 2014)
La Russie a déployé «plusieurs centaines de soldats» dans la péninsule ukrainienne de Crimée, a affirmé vendredi un responsable américain de la Défense. (28 février 2014)
AFP
Dans une courte allocution, Barack Obama a prévenu qu'une intervention armée russe aurait un «coût» et exprimé la vive inquiétude des Etats-Unis face à une situation «volatile». (28 février 2014)
Dans une courte allocution, Barack Obama a prévenu qu'une intervention armée russe aurait un «coût» et exprimé la vive inquiétude des Etats-Unis face à une situation «volatile». (28 février 2014)
AFP
1 / 147

Les députés ont notamment invoqué le précédent du Kosovo pour justifier leur démarche du point de vue du droit international.

«Une déclaration d'indépendance de la république autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol» a été adoptée par 78 des 81 députés présents, selon un communiqué de ce parlement considéré comme illégal par les autorités de Kiev.

Le référendum du 16 mars

Leur texte invoque la Charte des Nations unies et «toute une série d'autres documents internationaux établissant le droit des peuples à l'autodétermination», ainsi que l'avis rendu par la Cour internationale de justice le 22 juillet 2010, selon lequel «la proclamation unilatérale d'indépendance par une partie d'un État ne viole aucune norme du droit international».

Si le référendum du 16 mars débouche sur le rattachement de la Crimée et de la ville de Sébastopol à la Russie, la Crimée sera déclarée «Etat indépendant et souverain avec une forme républicaine de gouvernement», indique la déclaration.

«La République de Crimée sera un Etat démocratique, laïque et multinational, qui s'engagera à maintenir la paix et l'entente inter-ethnique et interconfessionnelle sur son territoire», poursuit le document.

En cas de vote en faveur du rattachement, la Crimée «s'adressera à la Fédération de Russie pour y être admise sur la base d'un accord intergouvernemental idoine en tant que nouveau sujet de la Fédération», précise la déclaration. Celle-ci a été adoptée également par le conseil municipal de Sébastopol, ajoute le communiqué.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.