Passer au contenu principal

Jean-Luc Mélenchon rassemble les déçus de gauche à la Bastille

Présent sur place, notre correspondant à Paris livre sur tweeter ses impressions sur cette «marche citoyenne».

Comme le tweete notre correspondant, «le chef du Front de Gauche veut balayer le gouvernement Ayrault».
Comme le tweete notre correspondant, «le chef du Front de Gauche veut balayer le gouvernement Ayrault».
Jean-Noël Cuénod

«La Bastille est bien pleine mais un peu moins que l'an passé», tweete notre correspondant à Paris Jean-Noël Cuénod. Lors de la campagne présidentielle de 2012, Jean-Luc Mélenchon avait organisé un meeting géant sur cette même place.

Un an après l'élection de François Hollande, le tribun de la gauche radicale entendait à nouveau «prendre la Bastille» et espérait réunir environ 100'000 personnes. Mission accomplie selon le Parti de gauche que dirige Jean-Luc Mélenchon qui tweete «nous sommes 180'000!» Notre correspondant sur place remet en cause ces chiffres: «Avec cette photo le FdG revendique 180000 âmes. Vu de l'intérieur on en doute: trop de vides». La préfecture de police, qui ne donne habituellement pas de chiffrage des rassemblements politiques, a estimé à 30.000 le nombre de participants à la «marche citoyenne».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.