Passer au contenu principal

Evasion fiscaleCondamin-Gerbier, Messie en France, imposteur en Suisse

L'ex-cadre de la banque genevoise Reyl, témoin-clé de l'affaire Cahuzac, est détenu par les autorités suisses pour «espionnage économique». Paris crie à l'omerta. Pourtant, sa crédibilité est questionnable.

Pierre Condamin-Gerbier, au moment de son audition devant l'Assemblée nationale à Paris le 3 juillet 2013. L'ancien cadre de la banque Reyl affirme avoir une liste d'une quinzaine de noms d'hommes politiques français qui auraient caché leur argent en Suisse pour échapper au fisc. Le 23 mai sur France Inter, il avait dit: «Il y a des Cahuzac à droite, il y a d'autres Cahuzac à gauche. Il y a des Cahuzac sur l'ensemble de l'échiquier politique».
Pierre Condamin-Gerbier, au moment de son audition devant l'Assemblée nationale à Paris le 3 juillet 2013. L'ancien cadre de la banque Reyl affirme avoir une liste d'une quinzaine de noms d'hommes politiques français qui auraient caché leur argent en Suisse pour échapper au fisc. Le 23 mai sur France Inter, il avait dit: «Il y a des Cahuzac à droite, il y a d'autres Cahuzac à gauche. Il y a des Cahuzac sur l'ensemble de l'échiquier politique».
AFP
Pierre Condamin-Gerbier semble être fier de témoigner sous serment.
Pierre Condamin-Gerbier semble être fier de témoigner sous serment.
AFP
Pierre Condamin-Gerbier est diplômé de l'Ecole Telecom Management en 1993. Cela nous a été confirmé par l'école.
Pierre Condamin-Gerbier est diplômé de l'Ecole Telecom Management en 1993. Cela nous a été confirmé par l'école.
AFP
1 / 16

«Les autorités suisses continuent à tout faire pour empêcher la transparence en matière bancaire». C'est le président de la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac, Charles de Courson, qui le dit. Il réagit à la révélation vendredi 12 juillet par Redaktion Tamedia de l'arrestation de Pierre Condamin-Gerbier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.